20.01.22
16:36

Mort du petit Dean: Dave De Kock refuse d'être jugé en Belgique

On l'apprenait hier: sur décision conjointe des autorités judiciaires belges et néerlandaises, il a été acté cette  que Dave De Kock et sa compagne néerlandaise seraient tout deux jugés en Belgique sur les faits dont ils sont accusés. 

Aujourd'hui, le procureur des Pays-Bas a indiqué que De Kock s'opposait à son extradition en Belgique. La décision finale reviendra au tribunal d'Amsterdam qui devra se prononcer dans les 60 jours. Dans ce laps de temps, De Kock reste en détention provisoire.

Pour rappel, le corps de Dean Verberckmoes a été retrouvé lundi soir aux Pays-Bas. Il avait 4 ans. C’est son ravisseur, Dave De Kock, 34 ans, qui a indiqué à la police néerlandaise où se trouvait son corps dans la province de Zélande.


Elke Verberckmoes, la mère de Dean, explique que le garçon avait subi une intervention chirurgicale le mardi 11 janvier dernier. Ne pouvant s’en occuper le lendemain, elle le confie à une amie et son compagnon (Dave De Kock), chez qui il avait déjà séjourné auparavant. « Il les connaissait bien, il était content d’y aller », explique la mère endeuillée sur TVO. Le jeudi, Dave était censé conduire le petit chez ses grands-parents, mais il ne s’y est jamais rendu.
Selon les premiers éléments de l’enquête, Dave se serait disputé avec sa compagne. Il aurait ensuite décidé d’emmener Dean ailleurs. Lui et l’enfant ont été vus pour la dernière fois le mercredi 12 janvier à 10h30 à Saint-Nicolas.

Partager cet article

Partager cet article