20.01.22
06:27

Jean-Claude Van Damme, bientôt en tournage au Parlement fédéral ?

Le parlement se penche sur la demande de tournage dans ses bâtiments d’une série où l’acteur Jean-Claude Van Damme est nommé Premier ministre belge par le Roi Philippe

Une demande aurait été posée pour qu’une série télévisée puisse être tournée au Parlement. Cette demande a été faite à la présidente du parlement, la socialiste Elianne Tilieux.

C’est la star des stars en personne, le légendaire Jean-Claude Vandamme, qui demande à pouvoir tourner des scènes au Parlement fédéral pour une série en 6 épisodes de 30 minutes  qui devra être diffusée par la chaine Canal +, la série s’appelle JC1er.

Dans le dossier, joint par les producteurs de la série à la demande officielle, on apprend que JCVD jouera en fait le rôle du futur Premier ministre belge. 

Gilles Vanden Burre, député fédéral Écolo, était l'invité de Martin Buxant ce jeudi matin. Il explique qu'il y a souvent des demandes de tournages qui arrivent au Parlement. "Pour nous l'important c'est surtout de voir quel est l'objectif de la série", dit-il. Il ajoute aussi que cette demande semble seulement concerner l'extérieur, et sera donc surement plus facile à obtenir.

Synopsis :

2022. JCVD n’est pas spécialement au top de sa carrière. Il doit même tourner des publicités pour des snacks et des gyros bars afin de continuer a exister.

Bref, il revient en Belgique pour quand même recevoir une décoration pour sa carrière et il atterrit en pleine crise politique : le pays est sans gouvernement depuis 500 jours.

Le Roi Philippe n’est pas content et il se dispute avec Martine, la Première ministre, et Joris, le leader des nationalistes flamands.

Ils ont donc bien d’autres choses en tête que la remise d’une décoration a Jean-Claude Van Damme : ils délèguent donc Louise, la fille de Martine, pour remettre la médaille à Jean-Claude Vandamme pour l’ensemble de son œuvre…

Le fait que le roi ne vienne pas en personne l'agace,  et JCVD s'énerve devant les caméras et laisse libre cours a son impulsivité légendaire. Dans le dossier qui a été remis aux parlementaires, sa réplique : « ce n’est plus d’une élection dont ce pays a besoin mais d’une érection ! ». Boum.

La vidéo devient virale, et le peuple entier, qui en a marre des atermoiements de la classe politique, soutient le coup de colère de Jean-Claude. Les politiques pensent alors a récupérer l’acteur pour en faire leur marionnette et le mettre a la tête d’un gouvernement transitoire.

Jean-Claude Van Damme accepte la mission que lui confie le Roi Philippe a une seule condition : occuper le poste de Premier ministre. Le gouvernement JC1er est donc né.

Dans le scénario, on lit ensuite que le Roi est charmé par Vandamme et son langage atypique, qu’il ne connaît pas un mot de flamand mais qu’il va quand même travailler dur pour garder le pays uni et empêcher que Flamands et francophones se séparent.

Mais c’est sans compter sur les vilains « politiques traditionnels » qui râlent que JC ait pris le pouvoir et vont lui mettre des bâtons dans les roues tout au long de la série.

L'autorisation de tournage n’a pas été donnée et des députés se sont penchés hier sur la question. Ils demandent davantage de détails sur la série – peut être que certains veulent y jouer un rôle…

Quoiqu’il en soit, le parlement doit évidemment, en tant que première institution de la Nation, faire attention à son image et a son prestige.

Il y a d’innombrables séries politiques de Borgen au Danemark à The West Wing aux Etats-Unis mais peu reçoivent l’autorisation de tourner dans les vrais lieux du pouvoir.

On sait qu’exceptionnellement la série Baron Noir, également sur Canal +, pour sa troisième saison, avait reçu l’autorisation de tourner certaines scènes à l’intérieur du palais de l’Elysée, c’est l’acteur Kad Merad qui l’avait révélé.

Partager cet article

En lien avec l'article