11.01.22
19:24

Les patients covid plus prioritaires dans les hôpitaux en phase d'urgence

Les hôpitaux belges pourront-ils faire face à la vague Omicron ? Difficile à savoir, puisqu'il est impossible d'estimer quel sera le nombre de personnes contaminées dans les prochaines semaines, ni le pourcentage d'entre elles qui finira à l'hôpital et aux soins intensifs.

Mais le SPF Santé publique tente de prendre les devants en mettant en place un plan d'urgence pour les hôpitaux qui prévoit notamment que les patients covid n'auront plus la priorité. Une évolution bienvenue, surtout avec le variant Omicron.

"D'abord il faut savoir que les soins intensifs bruxellois sont encore occupés à environ 40% par des patients covid",

nous explique Pierre-François Laterre, chef aux soins intensifs des cliniques universitaires Saint-Luc, en ajoutant qu'il est essentiel de donner un accès aux soins égal à tout le monde.

"Il est important de pouvoir faire le choix des patients qui ont le plus besoin d'aller aux soins intensifs, quelle que soit la pathologie",

poursuit le spécialiste.

"On fonctionnait déjà avec ce système de souplesse mais maintenant on n'aura plus des quotas",

a déclaré le médecin dans notre journal.

Partager cet article