11.01.22
08:51

C'est officiel: Adrien Dolimont remplace Jean-Luc Crucke comme ministre wallon du Budget

Le Mouvement Réformateur a choisi Adrien Dolimont, le président du CPAS d’Ham-sur-Heure Nalinnes pour succéder à Jean-Luc Crucke au poste de ministre wallon du Budget. Ingénieur et consultant, il avait été élu échevin à l'âge de 18 ans. Adrien Dolimont, 33 ans, a été présenté officiellement comme ministre par le président du MR Georges-Louis Bouchez à 10h30. 

Docteur en polytechnique, entrepreneur, hennuyer, Adrien Dolimont est président de CPAS, échevin du budget et des finances à Ham sur Heure. Il est actif en politique depuis 2006 et a fourni à son parti des "scores électoraux conséquents. Celui qui fut déjà le plus jeune échevin de Belgique fait œuvre d’une force de travail considérable", annonce le MR. "Technicien, décrit comme profondément humain et joueur d’équipe par ses proches, Adrien Dolimont bénéfice de la confiance de son président pour relever le défi de la résolution de la dette et continuer la ligne de son successeur sur le budget base zéro. Le choix du chef de cabinet a été également fait: Raphaël Dubois, premier échevin libéral à Waremme depuis 175 ans, en charge de la gestion de la dette sur les marchés financiers."

"Un parti doit se renouveler régulièrement et j’ai souhaite avec la désignation d’Adrien Dolimont faire une place de choix à un homme jeune, talentueux, rigoureux et travailleur. Avoir un profil entrepreneurial est pour nous très important. Je suis sûr qu'il relèvera avec enthousiasme la tâche capitale qui lui est confiée: participer activement à la remise sur pieds de la Wallonie. Je suis fier d’avoir dans nos rangs le plus jeune Ministre francophone ! Il a toute ma confiance", développe Georges-Louis Bouchez.

"C’est un honneur pour moi d’être désigné à cette fonction. Je tâcherais d’être à la hauteur de la tâche qui m’attend et j’ai hâte de me plonger dans la matière. J’ai été habitué à toujours travailler dans le calme, sereinement, à prendre le temps de m’imprégner de différentes matières. Aujourd’hui, beaucoup me pose des questions précises sur les matières qui vont être les miennes. Ce serai de l’arrogance de vous répondre maintenant sur des dossiers que je n’ai pas encore pu ouvrir. Laissez-moi quelques semaines, et je vous répondrai. Je vais travailler rapidement et gérer chaque échéance. Vu mon profil académique, je suis plutôt à l’aise avec les chiffres. Etant entrepreneur, je dois relever des défis économiques et financiers quotidiens, qui vient enrichir mon expérience comme échevin des finances", déclare de son côté Adrien Dolimont.

 

Partager cet article

Partager cet article