23.12.21
08:25

13 millions de Chinois confinés à l'approche des JO

A l'approche des Jeux olympiques d'hiver (4-20 février 2022), les autorités font tout pour empêcher de nouvelles contaminations dans le pays. Mais des foyers sporadiques surviennent régulièrement ces dernières semaines

Les 13 millions d'habitants d'une ville du nord de la Chine ont débuté jeudi un confinement à domicile, les autorités voulant contenir un foyer épidémique de Covid-19 à six semaines des JO d'hiver de Pékin.

Connue dans le monde entier pour son armée enterrée en terre cuite, Xi'an avait déjà imposé ces derniers jours des restrictions de voyages après la découverte de centaines de cas.

La Chine a enrayé avec succès l'épidémie sur son sol depuis mi-2020 grâce à de longues quarantaines obligatoires à l'arrivée, des confinements ciblés, des dépistages massifs, des applications mobiles de suivi des déplacements et à la limitation drastique des vols internationaux. 

Xi'an a fait état jeudi de 63 nouveaux malades, quelques jours après le début d'un dépistage massif de l'ensemble des habitants. La souche Delta est mise en cause. 

Ce foyer de Xi'an a entraîné des cas dans d'autres endroits du pays, selon les médias officiels, dont un à Pékin (nord) et l'autre dans la province du Guangdong (sud), montrant la rapidité de propagation du virus.

Depuis jeudi minuit, chaque foyer ne peut envoyer qu'un seul de ses membres à l'extérieur, une fois tous les deux jours, afin d'acheter des produits de première nécessité, a indiqué la mairie.

Par ailleurs, les habitants "ne doivent pas quitter la ville, sauf en cas de nécessité", a-t-elle souligné, précisant que les personnes souhaitant tout de même voyager devront demander une autorisation.

Tous les commerces non-essentiels sont également fermés.

Le musée qui accueille l'armée enterrée en terre cuite, vieille de plus de 2.000 ans et située dans le mausolée du premier empereur de Chine, a annoncé sa fermeture.

La Chine mène depuis l'an passé une stratégie "zéro Covid", qui consiste à tout faire pour limiter au maximum la survenue de nouveaux cas. Ces derniers gonflent généralement de quelques dizaines par jour seulement.

Un simple cas peut entraîner des dépistages massifs ou des confinements. Des responsables politiques jugés fautifs ont également été démis de leurs fonctions.

La Chine a renforcé des mesures déjà très strictes en prévision de l'arrivée de milliers d'athlètes étrangers pour les JO. La capitale Pékin exige désormais des tests Covid négatifs pour tous les visiteurs et limite les vols en provenance d'autres villes.

Partager cet article

Partager cet article

En lien avec l'article