21.12.21
15:52

Le variant Omicron désormais dominant au Danemark, nouveau record de cas

Dans le pays scandinave de 5,8 millions d'habitants, 13.558 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures, du jamais vu. Plus de 500 de ces cas sont des réinfections, selon les autorités sanitaires

Moins d'un mois après sa première détection dans le pays, le variant Omicron est désormais majoritaire au Danemark dans les nouveaux cas de Covid-19, qui ont atteint mardi un record absolu depuis le début de la pandémie.

L'Autorité danoise de contrôle des maladies infectieuses (SSI) "considère que l'Omicron est désormais le variant dominant et est en croissance", a indiqué le ministre de la Santé, Magnus Heunicke, sur Twitter. 

"Nous observons une progression de l'épidémie, avec aujourd'hui des infections record", a-t-il constaté.

Le Danemark, un des pays les plus en pointe dans le monde en matière de séquençage, est depuis plusieurs jours parmi les pays qui détectent le plus de cas d'Omicron.

Tous les échantillons positifs font l'objet d'une détection de variants par PCR sous 24h, et de séquençage sous quatre jours.

Le pays avait déjà averti la semaine dernière que le nouveau variant était en passe de devenir dominant à Copenhague et le serait bientôt dans l'ensemble du territoire.

Face au variant et aux records quotidiens du nombre de cas, le pays nordique a accéléré sa campagne de vaccination tout en instaurant des mesures plus restrictives, fermant la vie culturelle et de nombreux lieux de loisirs pour les quatre prochaines semaines.

Le nouveau variant du coronavirus se répand à une vitesse fulgurante, en témoignent les dernières déclarations de plusieurs pays. 

Selon le gouvernement français, plus d'une contamination sur trois semble désormais liée à Omicron à Paris.

Aux Etats-Unis, Omicron est désormais dominant, avec 73,2% des nouvelles infections au Covid-19 lors de la semaine qui s'est achevée le 18 décembre, selon les autorités sanitaires.

En Norvège, les autorités sanitaires ont annoncé que le nombre de cas d'Omicron avait quadruplé en une semaine, passant d'un peu plus de 900 cas le 13 décembre à 3.871 lundi. Mais aucun d'entre eux n'a à ce stade nécessité une hospitalisation.

Partager cet article

Partager cet article