19.12.21
09:21

Pays-Bas: les Néerlandais seront confinés pendant les fêtes de Noël

Les restrictions sanitaires imposées par le gouvernement néerlandais sont pourtant de plus en plus impopulaires, des émeutes ayant éclaté dans des villes comme Rotterdam et La Haye pendant plusieurs nuits en novembre.

Les Pays-Bas seront placés dès dimanche en "confinement", pour la période des fêtes de Noël, afin de tenter de stopper la cinquième vague de Covid-19 et la forte progression du variant Omicron, a annoncé samedi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

"Je suis ici ce soir d'humeur sombre. Pour le résumer en une phrase, les Pays-Bas vont retourner au confinement à partir de demain", a déclaré M. Rutte au cours d'une conférence de presse télévisée.

"C'est inévitable avec la cinquième vague et avec Omicron qui se répand encore plus vite que nous ne l'avions craint. Nous devons intervenir maintenant par précaution", a poursuivi le Premier ministre.

Tous les magasins non-essentiels, restaurants, bars, cinémas, musées et théâtres doivent en conséquence fermer leurs portes de dimanche au 14 janvier, tandis que les écoles doivent garder portes closes au moins jusqu'au 9 janvier, a déclaré M. Rutte. 

Le nombre des invités que les gens sont autorisés à recevoir chez eux est parallèlement réduit à deux, sauf pour Noël, ainsi que la veille et le lendemain de cette journée du 25 décembre, et pour la période du Nouvel An, où il sera de quatre.

Se profile "un autre Noël qui est complètement différent de ce que nous aimerions", a reconnu le chef du gouvernement.

Mais il a insisté sur le fait qu'"Omicron nous force à limiter le nombre de nos contacts aussi rapidement que possible et autant que possible, c’est pourquoi les Pays-Bas seront confinés", a-t-il insisté.

Le chef de l'équipe néerlandaise de gestion de l'épidémie, Jaap van Dissel, a quant à lui déclaré pendant la même conférence de presse qu'Omicron dépasserait le variant Delta pour devenir dominant aux Pays-Bas d'ici à la fin de l'année.

L'annonce du Premier ministre intervient juste après une réunion d'urgence du gouvernement et quatre jours après de nouvelles restrictions décidées par les autorités, avec notamment des vacances de Noël avancées d'une semaine dans les écoles primaires. 

Avant même ce "confinement", de longues files d'attente s'étaient formées devant les magasins dans la journée de samedi. De nombreux Néerlandais faisaient leurs achats de Noël, des informations ayant déjà commencé à circuler sur de nouvelles restrictions, comme Ayman Massori, 19 ans, qui a expliqué à l'AFP à La Haye vouloir "récupérer des cadeaux". 

Les restrictions sanitaires imposées par le gouvernement néerlandais sont de plus en plus impopulaires, des émeutes ayant éclaté dans des villes comme Rotterdam et La Haye pendant plusieurs nuits en novembre.

Près de 86% des adultes sont vaccinés aux Pays-Bas.

Partager cet article

En lien avec l'article