18.12.21
09:30

Etats-Unis: la nomination de Rahm Emanuel comme ambassadeur au Japon confirmée

Rahm Emanuel, fils d'un immigrant israélien et ancien directeur de cabinet du président Barack Obama entre 2009 et 2010, avait renoncé en 2018 à briguer un troisième mandat à la tête de la mégalopole du Nord qu'il a dirigée de 2011 à 2019

Le Sénat américain a confirmé samedi la nomination de l'ex-maire démocrate de Chicago, Rahm Emanuel, au poste-clef d'ambassadeur des Etats-Unis au Japon, malgré les critiques d'autres démocrates envers son bilan en matière de violences policières.

Sa popularité s'était effondrée auprès de la communauté afro-américaine après la mort d'un adolescent noir, Laquan McDonald, tué à Chicago en 2014 par un policier blanc alors qu'il marchait dans la rue.

M. Emanuel s'était vu reprocher d'avoir cherché à étouffer le scandale, les autorités de Chicago ayant attendu plus d'un an avant de rendre publique la vidéo montrant comment Laquan McDonald, 17 ans, avait été abattu de 16 balles.

Le Japon est l'un des plus proches alliés de Washington sur la scène internationale. Le poste d'ambassadeur à Tokyo est vacant depuis 2019, des diplomates de carrière assumant cette fonction à titre temporaire.

Plusieurs autres nominations d'ambassadeurs ont été confirmées samedi, en particulier en Espagne et en Algérie.

Partager cet article

En lien avec l'article