16.12.21
21:33

Brussels Airlines somme les syndicats d'annuler la grève annoncée lundi

"Du jamais vu" pour les syndicats, indignés par cette annonce.

Le personnel navigant de Brussels Airlines avait annoncé hier qu'il mènera une grève pendant 24 heures à partir de ce lundi 20 décembre à 5 heures du matin. La direction de la compagnie réagit ce jeudi soir en envoyant une lettre de mise en demeure aux syndicats.

"La direction de Lufthansa n’appliquent toujours pas les accords signés il y a un an",

avaient annoncé mercredi les syndicats en front commun, "alors que les travailleurs du secteur avaient accepté des réductions de salaire et ont augmenté leur productivité."

Brussels Airlines demande aujourd'hui aux syndicats d'annuler leur grève, ce qui est perçu par les travailleurs comme une déclaration de guerre et un acte de non-respect du personnel.

Les syndicats dénoncent notamment  le non respect des temps de repos (trop courts pour se reposer) et des combinaisons de vols trop exigeantes.

"Depuis plus de six mois, nous essayons de convaincre et d’orienter la direction lors de réunions et de consultations au Ministère du travail afin que les conventions collectives de travail (CCT) signées soient respectées. En vain, malheureusement. La direction de Lufthansa ne veut rien entendre. Nous n’avons donc plus d’autre choix que de passer à l’action. C’est pourquoi nous appelons à une grève de 24 heures dès le 20 décembre, à partir de 5 h du matin. Nous espérons ensuite que notre voix sera entendue et demandons très clairement que les accords signés soient respectés pour éviter de futures actions. La responsabilité incombe entièrement à la direction de Lufthansa, société mère de Brussels Airlines."

Partager cet article