13.12.21
07:51

"On sort du nucléaire à deux conditions : une sécurité d'approvisionnement garantie sans augmentation des prix"

Jean-Marc Nollet, Co-Président d’Écolo, était l'invité de Martin Buxant

Selon Jean-Marc Nollet, en un peu moins d'un an, Tinne Van der Straeten a comblé ce qui n'a pas été fait depuis 18 ans par les gouvernements précédents en matière d'énergie et d'évolutions climatiques. En 2025, les sept réacteurs nucléaires de notre pays seront fermés. "On décidait de sortir du nucléaire à deux conditions : une sécurité d'approvisionnement garantie sans augmentation des prix"

Mais va-t-on droit vers des black-out ? Le risque de black-out, c'est quand le nucléaire est présent. Elia, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension en Belgique, est catégorique. "Il n'y a pas de risque de black-out, après analyses des besoins et des offres", explique Jean-Marc Nollet.

Au niveau sanitaire, 68% des belges se sont montrés en faveur de restrictions contre les non-vaccinés (Le Soir). "Il ne faut pas cliver encore plus la société. Il faut faire preuve de prudence avec la volonté de séparer en deux mondes les vaccinés et les non-vaccinés. Il faut lutter ensemble et rester dans une société unie", explique le Co-Président d'Écolo.

Selon lui, les conditions pour rendre un vaccin obligatoire sont sa pertinence au point de vue épidémiologique, et la stabilisation du vaccin.

Il dit également que les écolos pensent que le pouvoir du Fédéral devrait être renforcé dans ce genre de situation (Covid) : climat, santé,...

Partager cet article

Partager cet article