03.12.21
07:55

"Le plan taxi doit arriver en 2022. En attendant, il nous faut un plan intermédiaire"

Elke van den Brandt, Ministre bruxelloise de la Mobilité, était l'invitée de Romuald La Morté

La ministre a d'abord abordé la situation dans les hôpitaux bruxellois qu'elle qualifie de "catastrophique" et qui justifie que l'on demande des efforts supplémentaires à la population. "C'est le troisième Codeco en trois semaines, il faut qu'aujourd'hui le message soit clair". Selon la ministre, 37% des lits des soins intensifs sont occupés par des malades du Covid. "A Bruxelles, il nous reste 12 lits en soins intensifs".

Concernant les aides pour aider les secteurs concernés, "il y a toujours une réalité budgétaire, mais ma collègue Barbara Trachte arrive toujours à trouver une solution". Pour Elke van den Brandt, il faut d'abord connaitre les mesures qui seront prises, dont les heures de fermetures des restaurant. "On ne pourra pas compenser totalement, mais on peut soulager un petit peu"

Sur le Covid et les transports en commun : "Il faut éviter le plus possible les bus, trams qui sont bondés. L'offre est la plus haute qu'on peut avoir, et elle est adaptées aux vagues". Selon la ministre, le télétravail permet d'éviter que les transports en commun soient bondés. Elle ne souhaite pas que le CST y soit d'application étant donné que les transports en commun sont considérés comme essentiels. 

Uber et l'ordonnance sparadrap: Rudi Vervoort travaille sur une réforme pour intégrer Uber comme les Heetch et les taxis. "On a besoin d'une phase intermédiaire sur laquelle des juristes sont en train de travailler. Le plan taxi doit arriver en 2022, mais il ne sera pas là dans 10 jours et on en a besoin rapidement donc il y aura un plan intermédiaire"

Partager cet article

En lien avec l'article