01.12.21
06:11

"Les écolos ne se basent pas sur les lois de la physique mais sur leurs dogmes"

Un kern se penchera vendredi, une première fois, sur le rapport de l'administration examinant la sécurité d'approvisionnement et l'impact sur les prix de l'électricité d'une potentielle sortie du nucléaire.

La ministre de l'Énergie Tinne Van der Straeten (Groen) présentera, lors de ce premier kern "énergie", le rapport de l'administration ainsi qu'une note d'accompagnement. Ce dossier étant important et très technique, il nécessitera une discussion approfondie et détaillée.

Tinne Van der Straeten, a remis hier à ses collègues un rapport sur la sécurité d'approvisionnement énergétique du pays et le prix de l'énergie après la sortie du nucléaire.

Ce matin, Marie-Christine Marghem, ancienne ministre de l'Energie et invitée politique de Romuald La Morté, a fustigé sa succession. Selon elle, la politique menée par Ecolo vis-à-vis du nucléaire est plus "dogmatique" que scientifique. L'ancienne ministre pointe des imprécisions et un rapport incomplet de la part de Van Der Straeten. 
 

"Les écolos ne se basent pas sur les lois de la physique mais sur leurs dogmes" déclare-t-elle en pointant du doigt la volonté de la ministre de s'attaquer au nucléaire plus que d'agir globalement, pragmatiquement et scientifiquement sur le réchauffement et les énergies propres. 

Tinne Van der Straeten voudrait "forcer son plan A", consistant à sortir complètement du nucléaire pour engager la construction de centrales à gaz et refusant catégoriquement le "plan B" consistant à composer encore plusieurs années avec l'énergie nucléaire et la "verdiser". 

La ministre Van der Straeten a "construit son dossier sur du sable" en n'anticipant pas les besoins de ses ambitions notamment dans la construction de centrales à gaz affirme Marghem. Une transition énergétique avec une charge énergétique de base assurée par le nucléaire et assistée par le gaz et l'éolien aurait été plus réaliste selon l'ancienne ministre. 

Partager cet article