29.11.21
19:35

Le travail entre les syndicats policiers et la ministre Verlinden se poursuit, les actions sont annulées

C'était la réunion de la dernière chance entre les syndicats policiers et la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V).

La semaine passée, l'entretien s'était soldé par un échec. Les syndicats ont suspendu leurs actions pour permettre une reprise sereine des négociations. Mais d'autres blocages et manifestations auront lieu s'ils n'obtiennent pas ce qu'ils espèrent.

"Ce que nous voulons, c'est la restauration de l'attractivité barémique",

expliquait ce matin Vincent Gilles, président du SLFP Police. "C'est tout ou rien".

Ce lundi à 18h, une nouvelle réunion s'est tenue. Le premier point d’attention pour cette réunion du Comité de négociation a été l’avenir de la NAPAP (non-activité préalable à la pension). Ainsi, la ministre a confirmé clairement et de manière univoque que tant qu’il n’y aurait pas harmonisation des systèmes particuliers aux moyens spéciaux de l’Etat, les droits acquis seraient garantis.

Pour la négociation sectorielle, la proposition évoquée par la ministre manque encore de précision et de ce fait, une prochaine réunion est prévue jeudi pour clarifier cette proposition plus avant et pour arrêter un calendrier, car la ministre a beaucoup insisté sur sa volonté de trouver un accord rapidement. Le travail continue. Cela étant, toutes les actions de cette semaine sont annulées, annoncent les syndicats, en front commun (SLFP Police, SNPS, CSC SP et CGSP).

 

LN24

Partager cet article