27.11.21
11:53

Les activités pour les jeunes à nouveau limitées à des groupes de 50 personnes

À la demande du Comité de concertation, les ministres de la jeunesse des trois communautés ont convenu de mesures pour contribuer à une diminution des risques de contaminations, tout en préservant un maximum d’activités pour les jeunes.

Les nouvelles règles entreront en vigueur le 29 novembre et seront d’application jusqu'au 20 décembre.

Concrètement, les activités sur plusieurs jours avec nuitées sont interdites. Par ailleurs, il est à nouveau vivement conseillé d'organiser autant que possible les activités à l'extérieur.

Des mesures strictes sont prises pour les activités qui se déroulent encore à l'intérieur :

  • Le masque buccal est obligatoire à partir de 10 ans (sauf si cela est impossible en raison de la nature de l'activité – activités physiques intensives) ;
  • Les groupes sont limités à 50 personnes maximum (hors encadrement) ;
  • Un seul groupe est autorisé dans chaque local, plusieurs groupes ne peuvent donc pas co-exister dans un même local ;
  • Un maximum d'efforts doit être fait pour aérer les locaux ;
  • La taille de la pièce et le nombre de personnes s’y trouvant doivent être pris en compte ;
  • La distanciation sociale est également maintenue autant que possible.

 

Les règles actuelles restent également d’application. Concrètement, les contacts physiques rapprochés doivent être évités, et les règles de bon sens continuent de s'appliquer (par exemple : si vous vous sentez malade, restez chez vous).

Les ministres compétents continuent de suivre la situation de près et sont en consultation constante avec le secteur de la jeunesse afin d’appliquer correctement les règles et de les communiquer à tous les groupes.

"Nous vivons à nouveau des moments très difficiles. La période actuelle est pleine d'incertitudes, surtout pour les enfants et les jeunes. Depuis le début de la crise sanitaire, les acteurs du secteur de la jeunesse ont démontré qu'ils  étaient disposés et capables de prendre leurs responsabilités. Malgré des mesures parfois très strictes, ils continuent à fournir un encadrement sûr et de qualité. Les activités jeunesse sont une source d’épanouissement et de joie pour de nombreux enfants et jeunes. Mais nous ne pouvons malheureusement, tout comme dans d'autres secteurs, pas éviter de prendre des mesures contraignantes. Nous comptons une nouvelle fois sur tous pour les respecter", ont déclaré Isabelle Weykmans, Valérie Glatigny et Benjamin Dalle, ministres de la jeunesse.

Partager cet article