26.11.21
17:19

Allemagne: plus forte hausse des prix à l'importation depuis 1980

Les prix à l'importation en Allemagne se sont envolés de 22% en octobre sur un an, la plus forte hausse depuis le second choc pétrolier en 1980, alimentée cette fois encore par la flambée des prix de l'énergie, selon l'Office fédéral des statistiques.

En septembre, l'indice avait augmenté de 18% sur un an et en août de 17%, illustrant une hausse continue depuis la dernière baisse des prix, de -1%, affichée en janvier, rappelle l'Office Destatis dans un communiqué.

Sur un mois, la hausse des prix importés est de 3,8% en octobre par rapport à septembre. L’indicateur hors prix d'énergie affiche une hausse de 11,2% sur un an et de 1,2% par rapport à septembre.

Le prix des importations de sources d'énergies a globalement explosé en octobre, avec un bond de 141%. Le prix du gaz est près du triple (+194%) de celui observé un an plus tôt. C'est le double concernant le pétrole brut (+106%) et le quadruple pour l'électricité.

Cette poussée des prix de l'énergie a contribué à celle, toujours sur un an, des engrais (+123%), ou encore du prix des importations de fonte et d'acier (+60%), de cuivre(+47%) et minerai de fer (+21%), de plastiques (+42%) et de bois (+59%), ce dernier baissant toutefois légèrement sur un mois (-2%), pour la première fois depuis février 2020.

Les prix des produits exportés d'Allemagne ont aussi augmenté en octobre, mais beaucoup moins que ceux à l'importation: +9,5% sur un an et de 1,4% par rapport à septembre. 

Ces données interviennent avant la publication lundi par Destatis d'une première estimation de l'inflation allemande au mois de novembre, attendue en hausse de 6% sur un an, a prévenu en début de semaine la banque fédérale d'Allemagne, qui a relevé sa précédente prévision à 5%. 

De quoi raviver les critiques contre la Banque centrale européenne et sa politique des taux d'intérêt maintenus au plus bas, traditionnellement perçue en Allemagne comme une cause de la hausse des prix et de la "ruine" des épargnants.

Partager cet article

En lien avec l'article