25.11.21
11:02

Y a-t-il un politique pour nous sauver du Covid?

La crise sanitaire se réinvite dans les foyers, elle prend de l’ampleur, les signaux d’alarme se multiplient. Et ils sont nombreux à réclamer au pouvoir fédéral d’agir. Explications avec Romuald La Morté.

 

Hier, les gouverneurs, personnages dont on a redécouvert un peu le rôle avec les crises successives, ont sonné le tocsin. En réclamant de manière urgente un Comité de Concertation. Pour eux les mesures actuelles ne suffisent pas, sont mal comprises, et il faut les renforcer. De manière coordonnée sur tout le territoire, sans distinction. Pour éviter toute confusion. 

 

Et ce cri d’alarme, il est rejoint par les experts. Plusieurs membres du GEMS se sont vus hier et enjoignent en coulisses la Vivaldi de reprendre les rênes de la crise sans tarder. Ils ont d’ailleurs de manière coordonnée fait des sorties dans la presse pour resensibiliser l’opinion publique. Certains vous diront qu’ils jouent aux Cassandre. Mais la réalité est là: un variant Delta hyper contagieux, qui est en train de prendre de plus en plus de place dans nos lits de soins intensifs. La pression est maximale sur Alexander De Croo.

 

Chez les membres du gouvernement fédéral, io y a plusieurs lignes, plusieurs grilles de lecture. Le Premier souhaite, assisté du MR, garder la tête froide, du sang froid, ne pas jouer au football panique. On tempère. La question n’est pas tant de savoir s’il y aura un Codeco, car tout le monde vous le dira, il sera bien anticipé, mais il faut plutôt se demander ce qu’il y serait décidé s’il était convoqué. Et là on n’entend plus personne niveau politique. "Et ça ne se fait pas en un claquement de doigt, il y a une logistique derrière et il faudrait de nouveaux rapports d’experts", glissait un participant. Qui justement sont en train de le rédiger. Pour un autre, "les citoyens sont déjà tellement fatigués. Essayons de commencer par faire respecter les mesures actuelles. Il est encore trop tôt pour évaluer l’impact des dernières décisions du Codeco." Elio Di Rupo, Annelies Verlinden, Jam Jambon lancent un appel en ce sens.

 

Mais, dans cette Vivaldi, il y a aussi Frank Vandenbroucke….Qui milite activement, et ce depuis plusieurs jours, pour un Codeco anticipé lundi ou mardi prochain. Il l’avait dit dès le début que les mesures du dernier Comité ne suffiraient pas. Le Ministre Fédéral de la santé est dans son rôle, en bouclier du système hospitalier, le défenseur des soignants - du moins pour les vaccinés - et il le redira lors du kern ce vendredi. Qui aura comme grosse priorité la gestion du Covid. Il n’est donc pas impossible d’avoir un Codeco très rapidement, qui pourrait être convoqué de manière électronique en l’espace de quelques heures. Alexander De Croo, pourrait l’annoncer ce jeudi après-midi à la Chambre.

 

Si ce Codeco a lieu rapidement, que contiendrait-il? Un nouveau lockdown? Fin des marchés de noël, vin chaud au frigo, grands événements, fêtes privées (comme en Flandre orientale), boites de nuit? Impossible de tout contrôler avec en plus une police énervée. Car si on adore se trémousser sur le dance floor, d’autres risquent de décéder car on va reporter leurs opérations. Raison gardée, il faut pouvoir parfois avoir le sens des priorités. Aussi horrible soit-il à annoncer. Les politiques sont payés pour ce faire. 2h de courage politique, et un peu d’humilité, est-ce trop demandé ?  

Partager cet article

En lien avec l'article