17.11.21
10:39

L'empire Bolloré pèse de tout son poids dans la présidentielle française

Un nouveau procès Zemmour vient de s’ouvrir. Le candidat présumé à la présidentielle avait qualifié les mineurs étrangers isolés de "voleurs", d’"assassins" et de "violeurs". C’était en septembre 2020 sur la chaine CNews. Eric Zemmour est jugé à partir de ce matin pour "complicité de provocation à la haine raciale et d'injure raciale". Son mentor médiatique, le patron de la chaîne où ces propos ont été tenus, s'appelle Vincent Bolloré. C'est lui qui a donné à Zemmour et à ses idée une vitrine médiatique de premier plan depuis 2017. Son nom vous dit sûrement quelque chose. Mais vaguement. L’influence qu’il entend exercer sur la présidentielle française est pourtant loin d’être vague… Explications avec Julien Bal.

Partager cet article

En lien avec l'article