11.11.21
08:34

Pénurie dans les supermarchés: pré-accord trouvé

Il ne devrait pas y avoir de risque d'avoir des rayons vides dans les supermarchés. La réunion de la dernière chance entre patrons et syndicats du secteur alimentaire a abouti. Un pré-accord a été trouvé.

Les rayons des supermarchés resteront remplis. Un pré-accord a été trouvé entre syndicats et patrons du secteur du commerce alimentaire. L'information nous a été confirmée par Tangui Cornu, co-président FGTB Horval.  Ce pré-accord a été trouvé au terme de la 10e réunion, sorte de réunion de la dernière chance. Les syndicats sont satisfaits de la tenue de la réunion et des mesures proposées par Comeos et l'Union des Classes moyennes . Ils se montrent confiants, bien que les travailleurs doivent avaliser l'ensemble de l'accord. Une réunion doit avoir lieu mercredi prochain. Pour l'heure, le préavis de grève n'est pas levé, mais un blocage des dépôts n'est pas prévu. 

Côté syndical, on déplorait jusqu'à présent le refus des employeurs de rencontrer les employés. Trois éléments bloquaient. "Le pouvoir d'achat, la réponse floue à l'égard de la hausse des carburants et des frais de déplacement. On ne s'y retrouve pas. Les conditions de travail doivent être discutées au sein des entreprises, mais les employeurs refusent de rencontrer le personnel", déclarait au micro de Romain Mayez Tangui Cornu, co-président de la FGTB Horval.

Une réunion de la dernière chance avait lieu hier. Elle s'est terminé en pleine nuit. Comeos et l'Union des Classes moyennes se sont mis à table avec la FGTB Horval, la CSC Alimentation et la CGSLB. Ces syndicats représentent les travailleurs qui assurent le lien entre les fournisseurs et les magasins.

Au total, cela représente 40.000 personnes. Sans accord, elles menaçaient de faire grève. Il y avait donc un risque de pénurie dans les grandes surfaces.

Partager cet article