07.11.21
20:22

Le départ de la Transat Jacques Vabre est lancé, les Belges sont 9e

Du vent, de la houle et de la tension dans l'air ! Les 79 bateaux de la Transat Jacques se sont élancés à des vitesses folles dimanche depuis le Havre pour rallier la Martinique, où les vainqueurs des quatre classes engagées sont attendus dans quinze jours.

Plus de 20 noeuds de vent (37 km/h), des creux de mer de plus de deux mètres et des milliers de personnes massées le long des falaises d'Étretat et sur les plages normandes ont été les ingrédients du départ de la course en double, donnée à 13h27 par le basketteur et grand passionné de la mer Boris Diaw.

"Bon courage et bon vent à tous ! Rendez-vous à Fort-De-France !" a lancé l'ancienne star de NBA aux concurrents via la VHF.

Sur la ligne située à Saint-Adresse, les 158 marins engagés dans cette 15e édition de la course bi-annuelle étaient sous pression pour réussir cette traversée de l'Atlantique, qui se fera sur trois parcours différents pour les quatre classes afin d'éviter de trop grands écarts à l'arrivée.

En lice, cinq Ultimes, les plus grands bateaux volant (maxi-trimarans de 32 m), 22 Imoca (les bateaux du Vendée Globe, des monocoques de 18 m), 7 Ocean Fifty (multicoques de 15 m) et 45 Class 40 (monocoques de 12 m, les seuls non-volants de toute la flotte).

 

Les Ultims en tête 

Comme prévu, c'est un Ultim, qui s'est retrouvé à la tête de l'armada, celui skippé par le duo Charles Caudrelier/Franck Cammas (Maxi Edmond de Rothschild), grand favori des retrouvailles de la classe après une Route du Rhum 2018 catastrophique.

Il a été suivi de près par les deux dernier nés des Ultimes: celui skippé par François Gabart et coskippé par Tom Laperche (SVR Lazartigue), et celui barré par Armel Le Cléac'h en tandem avec Kevin Escoffier (Maxi Banque Populaire XI). Mais aussi par le géant de Thomas Coville (Sodebo Ultim 3, en duo avec Thomas Rouxel) et le plus ancien de cette flotte élitiste, l'Actual Ultim 3 d'Yves Le Blévec (et Anthony Marchand), qui ne date cependant que de 2015.

"C’est super sympa d’avoir ce plateau au départ avec cinq équipes extrêmement pointues. On a ce qui se fait de mieux en course au large. Quand on est compétiteur, c’est ce qu’on aime. Pour nous, avec notre bateau récent, il n’y a rien de mieux que d’être confrontés aux meilleurs. On va tout de suite savoir où on en est", a souligné Gabart.

Les bateaux avaient quitté dans la matinée, les uns après les autres, le bassin Paul Vatine où ils étaient amarrés dans une ambiance extrêmement festive et sous les acclamations d'une foule importante. Ce sont plus de 50.000 personnes qui sont venues chaque jour depuis une semaine admirer les voiliers.

 

Sortir de la Manche

Jamais Le Havre n'avait accueilli autant de bateaux. La course a lieu huit mois après la fin du Vendée Globe, la course mythique autour du monde en solitaire qui a captivé.

Les Imoca ont répondu présents comme jamais. À commencer par les as Yannick Bestaven (Maître Coq), vainqueur du Vendée Globe 2020, et ses deux dauphins Charlie Dalin (Apivia), deuxième, et Louis Burton (Bureau Vallée), troisième.

"Il y a une flotte avec une concurrence bien solide, ça va jouer très serré devant, On va essayer d’être dans ce devant-là", a indiqué à l'AFP Burton, qui a pris en main un bateau de génération 2020, qui dévoile son énorme potentiel dans des conditions de vent maniable comme c'est le cas dimanche jusqu'à la sortie de La Manche.

Les premières vingt-quatre heures de course sont souvent délicates car de nombreux bateaux de pêches, des casiers de pêcheurs mais aussi des cargos sont en nombre.

Après la Manche, l'intégralité de la flotte traversera le golfe de Gascogne avant d'attraper les alizés. C'est au sud des Canaries que les parcours divergeront.

Ultimes (qui ont le plus long parcours), Imocas et Ocean Fitfy passeront deux fois l'équateur et deux fois le Pot-au-Noir. Les Class 40 en sont exemptés.

 

Classements de la 15e édition de la Transat Jacques Vabre, course au large en double partie le 7 novembre du Havre à destination de La Martinique et réunissant quatre classes de bateaux (Ultim, Imoca, Ocean fitty, Class 40)

 

Classements dimanche à 18h00:

Class 40 (12,20 m)

1. LA BOULANGERE BIO (FRA) à 4.515,4 milles de l'arrivée

(Amélie Grassi, Marie Riou)

2. Redman (FRA) à 0,3 milles du premier

(Antoine Carpentier, Pablo Santurde Del Arco)

3. Banque du Léman (SUI) 0,3

(Valentin Gautier, Simon Koster)

4. Crosscall (FRA) 0,8

(Aurélien Ducroz, David Sineau)

5. HBF - Reforest'action (FRA) 1,1

(Kito de Pavant, Gwen Gbick)

6. Lamotte Module Création (FRA) 1,2

(Luke Berry, Achille Nebout)

7. Tquila (GBR) 1,3

(Brian Thompson, Alister Richardson)

8. Entrepreneurs pour la planète (FRA) 1,4

(Sébastien Audigane, François Jambou)

9. Volvo (BEL) 1,7

(Jonas Gerckens, Benoit Hantzperg)

10. Edenred (FRA) 1,8

(Emmanuel Le Roch, Pierre Quiroga)

11. Crédit Mutuel (FRA) 1,9

(Ian Lipinski, Julien Pulvé)

12. Vogue avec un Crohn (FRA) 2,6

(Pierre-Louis Attwell, Maxime Bensa)

13. Serenis Consulting (FRA) 2,6

(Jean Galfione, Eric Péron)

14. Free Dom (FRA) 2,8

(Thibaut Lefevere, Thomas Bulcke)

15. Legallais (FRA) 2,9

(Pierre Casenave-Péré, Kevin Bloch)

16. La Manche #EvidenceNautique (FRA) 3,0

(Nicolas Jossier, Alexis Loison)

17. Project Rescue Ocean (FRA) 3,1

(Axel Trehin, Frédéric Denis)

18. Avanade (FRA) 3,5

(Maxime Cauwe, Jules Bonnier)

19. Croatia Full Of Life (CRO) 3,7

(Ivica Kostelic, Calliste Antoine)

20. Milai (JPN) 4,0

(Masa Suzuki, Anne Beaugé)

21. Randstad - Ausy (FRA) 4,0

(Clara Fortin, Martin Louchart)

22. Seafrigo - Sogestran (FRA) 4,2

(Cédric Château, Jeremie Mion)

23. Polka Dot (USA) 4,5

(Alex Mehran Jr, Merfyn Owen)

24. Exploring Tech for good (FRA) 4,5

(Victor Jost, Enguerrand Granoux)

25. Entraide Marine (FRA) 4,6

(Nicolas Lemarchand, Thimoté Polet)

26. FullSave (FRA) 4,6

(Jean-Pierre Balmes, Laurent Camprubi)

27. Vicitan (FRA) 4,9

(Didier Le Vourch, Olivier Delrieu)

28. Guidi (FRA) 5,1

(Charles-Louis Mourruau, Andrea Fantini)

29. Equipe Voile Parkinson (FRA) 5,1

(Florian Gueguen, Raphael Auffret)

30. Rennes.Saint-Malo - Rêves (FRA) 5,2

(Baptiste Hulin, Christophe Bachmann)

31. Clown-hop (FRA) 5,2

(Renaud Courbon, Guillaume Pirouelle)

32. UP SAILING Unis pour la planète (FRA) 5,5

(Morgane Ursault Poupon, Julia Virat)

33. Saint James - Biscuiterie de l'Abbaye (FRA) 5,5

(Julia Courtois, Jeanne Courtois)

34. Emile Henry - Happyvore (FRA) 5,6

(Nicolas D'Estais, Erwan Le Draoulec)

35. Saint Yves Services (FRA) 5,6

(Hervé Thomas, Gérald Véniard)

36. EVERIAL (FRA) 5,9

(Stan Thuret, Mathieu Crepel)

37. Sec Hayai (NED) 6,2

(Frans Budel, Ysbrand Endt)

38. Inter Invest (FRA) 6,3

(Matthieu Perraut, William Mathelin Moreaux)

39. E.Leclerc Ville-La-Grand (FRA) 6,4

(Antoine Magré, Olivier Magré)

40. Leclerc Samsic (FRA) 6,5

(Simon Kervarrec, Yannick Kervarrec)

41. LENZI - Lanternes de Paris (FRA) 7,0

(Tanguy Duchatelet, Fabrice Renouard)

42. Stormtech (CAN) 7,0

(Ryan Barkey, Melodie Schaffer)

43. Terre Exotique (FRA) 7,0

(Georges Guiguen, Morgann Pinson)

44. Recycleurs Bretons - Navaleo (FRA) 8,2

(Kieran Le Borgne, Jean-Jacques Le Borgne)

45. Group G2C - La Martinique (FRA) 8,3

(Jean-Edouard Criquioche, Eric Baray)

 

Imoca (18,28 m)

1. Apivia (FRA) à 5.674,8 milles de l'arrivée

(Charlie Dalin, Paul Meilhat)

2. Bureau Vallée (FRA) à 4,1 milles du premier

(Louis Burton, Davy Beaudart)

3. Kostum - Lantana Paysage (FRA) 4,2

(Louis Duc, Marie Tabarly)

4. LinkedOut (FRA) 4,2

(Thomas Ruyant, Morgan Lagravière)

5. Groupe SETIN - 4MyPlanet (FRA) 4,6

(Manuel Cousin, Alexia Barrier)

6. Charal (FRA) 4,9

(Jérémie Beyou, Christopher Pratt)

7. Arkea - Paprec (FRA) 5,1

(Sébastien Simon, Yann Elies)

8. Nexans - Art et Fenêtres (FRA) 6,0

(Fabrice Amedeo, Loïs Berrehar)

9. Groupe Apicil (FRA) 6,1

(Damien Seguin, Benjamin Dutreux)

10. Corum L'Epargne (FRA) 6,9

(Nicolas Troussel, Sébastien Josse)

11. Compagnie du Lit / Jiliti (FRA) 7,3

(Clément Giraud, Erik Nigon)

12. MACSF (GER) 7,4

(Isabelle Joschke, Fabien Delahaye)

13. Prysmian Group (ITA) 7,4

(Giancarlo Pedote, Martin Le Pape)

14. 11th Hour Racing Team - Alaka'i (SUI) 7,8

(Justine Mettraux, Simon Fisher)

15. Fortinet - Best Western (FRA) 7,9

(Romain Attanasio, Sébastien Marsset)

16. 11th Hour Racing Team - Malama (USA) 9,4

(Charlie Enright, Pascal Bidégorry)

17. Maître Coq IV (FRA) 9,4

(Yannick Bestaven, Jean-Marie Dauris)

18. Time For Oceans (FRA) 10,1

(Stéphane Le Diraison, Didac Costa)

19. Initiatives-Cœur (GBR) 10,4

(Sam Davies, Nicolas Lunven)

20. La Mie Câline (FRA) 10,4

(Arnaud Boissières, Rodolphe Sepho)

21. EBAC (FRA) 11,5

(Antoine Cornic, Jean-Charles Luro)

22. Les Laboratoires de Biarritz - No Limit 4 us (BEL) 15,5

(Denis Van Weynbergh, Tanguy Le Turquais)

 

Ocean Fifty (15m)

1. Groupe GCA - 1001 Sourires (FRA) à 5.658,3 milles de l'arrivée

(Gilles Lamiré, Yvan Bourgnon)

2. Arkema 4 (FRA) à 0,6 milles du premier

(Quentin Vlamynck, Lalou Roucayrol)

3. LEYTON (GBR) 0,7

(Sam Goodchild, Aymeric Chappellier)

4. Primonial (FRA) 2,5

(Sébastien Rogues, Matthieu Souben)

5. Solidaires En Peloton (FRA) 3,4

(Thibaut Vauchel-Camus, Frédéric Duthil)

6. Les P'tits Doudous - The Arch (FRA) 3,7

(Armel Tripon, Benoit Marie)

7. Koesio (FRA) 4,5

(Erwan Le Roux, Xavier Macaire)

 

Ultime (30m)

1. Maxi Edmond de Rothschild (FRA) à 7.784,9 milles de l'arrivée

(Franck Cammas, Charles Caudrelier)

2. Banque Populaire XI (FRA) à 8,6 milles du premier

(Armel Le Cléac'h, Kevin Escoffier)

3. Sodebo ultim 3 (FRA) 12,1

(Thomas Coville, Thomas Rouxel)

4. SVR-Lazartigue (FRA) 14,3

(François Gabart, Tom Laperche)

5. Actual Ultim 3 (FRA) 26,5

(Yves le Blévec, Anthony Marchand)

 


AFP

Partager cet article

En lien avec l'article