02.11.21
19:40

Grève dans le secteur du pétrole dès le 15 novembre en Belgique

Une nouvelle tentative de négociations dans le secteur du pétrole n’a pas permis d’aboutir à un projet d’accord sectoriel.

Selon les syndicats, les employeurs refusent obstinément d’entendre les revendications des travailleurs. Le préavis de grève est donc maintenu, la grève débutera dans le secteur dès le 15 novembre prochain.

Les négociations sectorielles avaient repris ce 2 novembre à la demande de la fédération patronale car elle disposait d’un « mandat plus large ». Cependant, cela ne s’est pas vérifié dans leur ultime proposition sur le pouvoir d’achat, indiquent plusieurs syndicats.

"Les employeurs continuent de refuser toute forme d’augmentation salariale brute en 2021 alors que ce point reste essentiel pour atteindre un accord sectoriel. Pour la fédération patronale, une augmentation de 0,4% n’est uniquement envisageable qu’en 2022.",

martèlent-ils.

Les travailleurs veulent un accord sectoriel avec un réel contenu : "Il est inacceptable qu’aucune augmentation salariale ne soit octroyée en 2021".

Garantie d’emploi, fins de carrière et bien-être au travail font également partie des priorités des représentants des travailleurs.

"Les travailleurs du secteur méritent plus qu’une maigre augmentation de 0,4% en 2022. Les employeurs refusent de valoriser les travailleurs alors que ceux-ci ont tout donné durant la pandémie".

La grève sectorielle prévue le 15 novembre 2021 est maintenue, indiquent en front commun la FGTB, la CSC, la CNE et la CGSLB ce mardi.

Partager cet article