28.10.21
17:33

La troisième dose pour le personnel soignant serait actée ce samedi

Selon nos informations, la troisième dose de vaccin pour le personnel soignant serait actée ce samedi 30 octobre lors d'une Conférence interministérielle de la Santé, présidée par la ministre wallonne Christie Morreale (PS).

A ses côtés, se réuniront le ministre fédéral Frank Vandenbroucke (Vooruit), le Bruxellois Alain Maron (Ecolo) et le Flamand Wouter Beke (CD&V). D'ici samedi, les réunions préparatoires se poursuivent...

En ce qui concerne la troisième dose pour les autres publics, les autorités ne sont pas tombées d'accord. Les modalités pratiques doivent encore faire l'objet de discussions.

Actuellement, la CIM a déjà donné son feu vert à une vaccination supplémentaire avec un vaccin Pfizer ou Moderna pour les personnes présentant une immunité diminuée ainsi que pour les résidents des centres de soins résidentiels. Dans son avis du 24 septembre, le Conseil Supérieur de la Santé recommande également une dose supplémentaire d'un vaccin ARNm contre le COVID-19 pour, entre autres, les personnes âgées de 65 ans et plus. Sur la base de cet avis, la CIM a décidé fin septembre de proposer également une injection supplémentaire avec un vaccin à ARNm à ce groupe d’âge.


L'obligation vaccinale des soignants, possible ?

L'obligation vaccinale pour le personnel soignant n'est pas encore adoptée, mais certains hôpitaux ont déjà émis le souhait d'aller plus loin en ayant, notamment, le pouvoir de licencier le personnel qui refuse un vaccin contre le Covid-19.

Le conseil national du travail a remis il y a quelques jours son avis sur la question et, naturellement, la proposition divise. Du côté des fédérations représentant les hôpitaux, elle est jugée comme étant une nécessité, mais pour les syndicats représentants le personnel soignant, le licenciement n'est pas une solution.

 

LN24

Partager cet article

En lien avec l'article