24.10.21
18:11

Pour la junte birmane, les accusations de l'ONU sont une incitation à la violence

La junte birmane a qualifié dimanche d'"incitation à la violence" les dernières informations de l'ONU sur les droits humains dans le pays, en proie au chaos depuis un coup d'Etat militaire en février.

Le rapporteur de l'ONU pour les droits humains en Birmanie a accusé vendredi la junte de "masser des dizaines de milliers de troupes et des armes lourdes" dans le nord du pays et dit redouter "des atrocités de masse encore plus nombreuses". Ces informations "ne peuvent que créer plus de divisions au sein de la nation et sont une incitation à la violence interne", a rétorqué dimanche le régime militaire dans un communiqué.

Partager cet article

Partager cet article

En lien avec l'article