23.10.21
09:42

Le Montenegro donne l'asile à un magnat russe recherché par Moscou

Le multimillionnaire russe Telman Ismaïlov, né en Azerbaïdjan, est recherché par Moscou pour son rôle présumé dans deux meurtres

Telman Ismaïlov avait été arrêté début octobre à Podgorica sur la base d'un mandat d'arrêt international lancé par Moscou réclamant son extradition.

Il a été remis en liberté sur décision d'un tribunal de Podgorica, après s'être vu octroyer cette semaine l'asile par le ministère de l'Intérieur, a expliqué à l'AFP son avocat Milos Vuksanovic.

L'homme d'affaires "s'est vu attribuer une protection internationale en raison de l'existence d'une persécution dans le pays qui le recherche sur la base de l'opinion politique", selon la décision du ministère.

Selon des informations de la presse locale, la Russie soupçonne M. Ismaïlov d'avoir financé moyennant deux millions de dollars le meurtre de deux entrepreneurs à Moscou en 2016.

Pour son avocat, M. Ismaïlov est "victime de persécution politique et économique de la part de la Russie". Début octobre, Me Vuksanovic avait déclaré aux médias locaux que la demande d'asile de son client au Monténégro, où son fils Alekper Ismaïlov possède un casino, était antérieure à son arrestation et remontait à septembre.

M. Ismaïlov s'était attiré en mai 2009 les foudres de l'actuel président russe Vladimir Poutine, alors Premier ministre.

L'homme d'affaires, fondateur d'un immense marché à Moscou épinglé à plusieurs reprises pour le non-respect des normes sanitaires et la présence de marchandises de contrefaçons, avait inauguré en grande pompe un luxeux hôtel en Turquie, en présence des stars américaines Richard Gere et Sharon Stone, devant les caméras de télévision russes.

M. Poutine s'était alors livré à une violente charge contre la contrebande et ses auteurs, et le marché avait été définitivement fermé quelques mois plus tard. M. Ismaïlov avait alors quitté la Russie.

Partager cet article

En lien avec l'article