21.10.21
14:19

Le homard australien menace la sécurité nationale à Hong Kong, selon les douanes

La nouvelle responsable des douanes de Hong Kong a déclaré jeudi que la contrebande galopante de homards australiens vers la Chine continentale constituait une menace pour la sécurité nationale qu'elle entendait réprimer.

Le homard est l'un des nombreux produits australiens dont la Chine a limité les importations en raison de la dégradation des relations entre les deux pays. Mais il reste un mets très prisé et recherché en Chine continentale. 

Les importations de langoustes australiennes à Hong Kong, qui n'impose en revanche aucune restriction sur ces crustacés, ont depuis explosé, la grande majorité d'entre elles finissant probablement sur les tables du continent. 

Louise Ho a été nommée jeudi nouvelle commissaire aux douanes de la ville.

Première femme à occuper ce poste, elle a expliqué lors de sa conférence de presse inaugural pourquoi le homard était l'une de ses priorités en matière de sauvegarde de la sécurité nationale de la Chine.

"En apparence, il s'agit d'une simple affaire de contrebande de homards, mais ces activités sapent les restrictions commerciales de notre pays à l'égard de l'Australie", a déclaré Mme Ho aux journalistes.

La contrebande de marchandises par bateau est depuis des années un pilier des triades criminelles qui opèrent des deux côtés de la frontière et le phénomène s'est amplifié pendant la pandémie de coronavirus. 

La police s'est lancée dans une opération de répression après la mort, le mois dernier, d'un officier de marine dont le bateau a été éperonné par des contrebandiers lors d'une course-poursuite. 

Les homards ne sont qu'un des nombreux produits très demandés que les gangs introduisent clandestinement en Chine. 

La semaine dernière, les autorités de Hong Kong et du continent ont effectué une saisie de homards australiens de contrebande d'une valeur d'environ 464.000 euros, et arrêté 13 personnes. 

En juin, Bloomberg a rapporté que Hong Kong était devenu le premier importateur mondial de homards australiens, avec une croissance mensuelle de plus de 2.000 % entre octobre et avril. 

 

AFP

Partager cet article

En lien avec l'article