12.10.21
14:43

La N-VA quitte l'hémicycle avant le discours de De Croo

Les membres du gouvernement fédéral ont dialogué jusqu'au petit matin pour trouver un accord budgétaire. Le texte, présenté à la presse ce mardi 12 octobre à 11h, a provoqué de vives tensions, mais a finalement été validé par l'ensemble de la Vivaldi très tôt dans la matinée. Alexander De Croo a donc pu venir s'exprimer face à la Chambre ce mardi pour le traditionnel discours de politique générale. Il doit évoquer les priorités budgétaires et les grandes lignes de la politique du gouvernement fédéral. Dès le début de la séance plénière, le ton est vite monté.

"Ce mardi 12 octobre devrait être un moment clé de la démocratie parlementaire: ce ne sera malheureusement pas le cas. Tout d'abord près de la moitié de nos collègues ne pourront pas être parmi nous en raison des mesures sanitaires", a dans un premier temps lancé Peter De Roover (N-VA). "Ensuite, Monsieur le Premier ministre, vous devriez nous surprendre avec votre intervention, ce ne sera pas le cas, car vous avez déjà tenu une conférence de presse avant votre prise de parole à la Chambre. C'est du jamais-vu ! C'est le symbole du mépris de ce gouvernement pour le Parlement. C'est la raison pour laquelle la N-VA quittera l'hémicycle, nous ne nous rendrons pas complices."

Le Premier ministre a jugé que le comportement de la N-VA était "curieux". "Ils pourront avoir toutes les explications qu'ils souhaitent, aucun journaliste n'a eu accès aux informations et aux tableaux budgétaires que nous fournissons à la Chambre", a estimé M. De Croo. Les mesures sanitaires ont également été citées, précisant que les débats étaient retransmis de sorte que tous les députés fédéraux puissent observer le discours de politique générale.

Partager cet article

En lien avec l'article