08.10.21
07:55

"Nous désirions tellement cette finale que nous avons cessé de jouer au football"

Roberto Martinez, le sélectionneur de la Belgique, a tenté de trouver une explication au renversement de situation vécu lors de la demi-finale de la Ligue des Nations face à la France, jeudi soir. Les Diables, qui menaient 2-0 à la mi-temps, se sont faits rejoindre et dépasser par leur adversaire et se sont inclinés 3-2 après un but survenu à la dernière minute du temps réglementaire.

Une défaite imputable à l'émotion, selon le coach fédéral. "Nous étions trop émotifs en 2e mi-temps, nous ne faisions plus ce que nous devions faire pour gagner ce match", a-t-il évoqué au terme de la rencontre. (...) Nous avons laissé la France revenir dans le match. (...) C'est une vraie déception. Nous désirions tellement cette finale que nous avons cessé de jouer au football".

 

 

Partager cet article

En lien avec l'article