07.10.21
15:08

La Wallonie a un besoin urgent de milliers de travailleurs dans la construction

Pour répondre au besoin urgent de personnel dans le secteur de la Construction, la Ministre wallonne de l’Emploi, Christie Morreale, le Forem et les partenaires sociaux se mobilisent pour permettre aux entreprises du secteur de renforcer leurs équipes.

En plus des 7 Jobdays qui vont prendre place en Wallonie, d’autres mesures de sensibilisation seront également lancées dans les semaines à venir.

Actuellement, 41 métiers de la construction sont considérés comme étant en pénurie de main-d’œuvre en Wallonie. Une situation qui n’est pas propre à la région wallonne : d’autres pays et régions sont également confrontés à ces pénuries.


3.000 postes selon le Forem, plus de 7.000 pour la CCW

Les inondations du mois de juillet, le plan de relance et de reconstruction ont par ailleurs fortement accentué ce besoin de main-d’œuvre qualifiée dans ce secteur. Sur les neuf premiers mois de l’année, le Forem a diffusé 25.869 opportunités d’emploi pour les entreprises de la Construction, soit une augmentation de 26 % par rapport à la même période l’an passé. Installateur électricien, menuisier, maçon, chef de chantier, et couvreur sont les métiers les plus recherchés par les employeurs depuis le début de l’année. Actuellement, 3.016 offres d’emploi sont à pourvoir dans ce secteur en Wallonie sur le site internet du Forem.

Selon la Confédération construction wallonne, nous sommes déjà à plus de 7.000 postes vacants dans la construction en Wallonie.

"Ce chiffre pourrait devenir 10.000 dans les prochains mois ou années",

nous a expliqué Francis Carnoy, directeur de la CCW.

 

Un plan d’actions gouvernemental concerté avec les partenaires de l’emploi et de la construction

Afin d’apporter une solution efficace à ces pénuries, le gouvernement de Wallonie, les partenaires  de l’emploi et de la construction ont décidé de travailler ensemble. Suite à plusieurs rencontres et échanges, le gouvernement de Wallonie a adopté une série de mesures pour lutter contre les pénuries dans le secteur de la Construction.

Parmi celles-ci, une prime « plan de reconstruction » de 2.000€ nets pour chaque demandeur d’emploi qui s’engage dans le secteur de la construction sera prochainement lancée. Des « chèques permis de conduire » (auto-moto-cyclomoteur) pour les chercheur.euse.s d’emploi qui s’inscrivent dans une formation participant à la dynamique du plan de reconstruction seront également octroyés, à l’instar du « passeport drive ». Une grande campagne de communication est aussi en cours d’élaboration en partenariat avec le secteur pour sensibiliser les jeunes ainsi que les femmes à l’importance de s’engager dans la filière construction et pour déconstruire les préjugés autour de ces métiers.

"Le Gouvernement a souhaité apporter des réponses créatives, fortes et concertées avec le secteur pour faire face aux défis majeurs de reconstruction dans les zones sinistrées ainsi que pour répondre aux défis économiques et de l’emploi de demain. Les premières actions se concrétisent. J’espère qu’elles susciteront des vocations",

souligne Christie Morreale, ministre wallonne de l’Emploi.


7 Jobdays en Wallonie

Parmi les mesures de ce plan d’actions, figure la mise sur pied de « Super Jobdays Construction ». À partir du 12 octobre, Le Forem, en collaboration avec Constructiv et les partenaires sociaux de la Construction, organiseront donc 7 Jobdays en Wallonie. Après Liège et Verviers ces 12 et 13 octobre, ce sera au tour de Libramont (14/10) ; Mons (19/10) ; Charleroi (21/10) ; Namur (22/10) et Nil-Saint-Vincent (26/10). Pour permettre aux entreprises participantes de rencontrer un maximum de candidats, le Forem mobilise actuellement les stagiaires dans ses centres de formation et de compétence, et les demandeurs d’emploi ayant de l’expérience dans ces métiers.

 

945 postes à pourvoir dans la province de Liège

Suite aux inondations, les différents partenaires ont souhaité organiser les premiers Jobdays dans les régions de Liège et de Verviers, dont les besoins de main-d’œuvre sont les plus criants. Actuellement, 945 postes sont à pourvoir en province de Liège. Organisés à Liège et à Verviers, les deux premiers jobdays comptent déjà 64 entreprises participantes et plus de 330 demandeurs d’emploi inscrits. En plus de ces salons de l’emploi, d’autres actions ont également été prévues.

Le 12 octobre (matin) prochain, une présentation des métiers et des formations sera organisée sur le site de Bavière à Liège. Le lundi 18 et le mercredi 20 octobre, une visite des ateliers de formation sera organisée à ConstruForm sur le site de Verviers. Ce seront des occasions d’expérimenter plusieurs métiers et de rencontrer des formateurs, des conseillers, ainsi que des professionnels du secteur.

Le Forem et la Confédération Construction Wallonne tiendront également le stand « Je construis mon avenir » au salon Batireno, à Namur, les 22, 23, et 24 octobre. D’autres actions suivront ensuite dans les autres provinces à l’approche des jobdays.

Au-delà de ces actions, et à l’initiative du Gouvernement de Wallonie, le Forem va ouvrir plus de 1.000 places dans ses centres de formation et de compétence d’ici la fin de l’année. Pour atteindre cet objectif, le Forem peut compter sur ses 22 centres de formation en région wallonne, dont 5 dans la province de Liège.

Le Forem va également poursuivre la mise en place de « Coup de poing pénuries », une formation sur-mesure qui permet de se former au sein d’une entreprise et d’un Centre de formation ou de compétence afin d’acquérir toutes les compétences attendues pour être recruté.

"Une nouvelle fois, le Forem répond présent pour aider les secteurs qui recherchent un grand nombre de profils. Les 7 Jobdays qui vont prendre place dans les prochaines semaines sont une réponse concrète à ce besoin de main-d’œuvre qualifiée et répondent aux besoins concrets des entreprises liégeoises et verviétoises, ainsi que dans les autres provinces. 120 places restent disponibles dans nos cinq sites de formation dédiés au secteur de la Construction. 150 nouvelles places de formation vont également voir le jour dans les autres provinces",

explique Marie-Kristine Vanbockestal, Administratrice générale du Forem.

forem

 

Comment s’inscrire ?

Les demandeurs d’emploi intéressés peuvent s’inscrire à l’un de ces Super Jobdays en complétant le formulaire en ligne sur le site du Forem.

 

LN24

Partager cet article

Partager cet article

En lien avec l'article