22.09.21
11:35

Licenciement collectif envisagé à Logistics Nivelles, 549 emplois menacés

Depuis son acquisition en 2005 par le groupe Kuehne+Nagel, la situation de Logistics Nivelles est particulièrement préoccupante.

D’un point de vue financier, après plusieurs réorganisations, le site continue à générer des pertes importantes au fil des années. Les efforts déployés pour tenter de résoudre cette situation ne suffisent pas à revenir au seuil de rentabilité. En 2021, une nouvelle augmentation de capital s’est avérée nécessaire pour compenser ces pertes. Sans perspective de profitabilité, la société ne peut plus continuer à servir son client unique actif dans la grande distribution.

Par ailleurs, le site ne parvient pas à fournir un niveau de services satisfaisant à un coût compétitif, le niveau de productivité est en-dessous des normes et les changements de processus s’avèrent très difficiles à mettre en œuvre.

Compte tenu de ces problèmes majeurs et en vue de pouvoir poursuivre son activité au service de ce client, Kuehne+Nagel a réalisé une analyse en vue de définir une configuration visant à améliorer le niveau de services, à retrouver la rentabilité de l’activité, tout en offrant une polyvalence suffisante pour faire face aux variations et changements futurs du marché.

Cette analyse démontre que passer de la configuration régionale actuelle pour les produits secs (non périssables) et frais à une configuration nationale répondrait à l’ensemble de ces objectifs.

Au niveau des produits secs, avec un seul entrepôt national, le service se verrait renforcé tant en termes de qualité que de gestion des coûts, avec moins de stocks, donc moins de surface nécessaire dans l'entrepôt et moins d'encadrement. Le site de Kontich possède les meilleurs atouts (qualité de service, productivité, situation géographique) pour gérer l’ensemble de cette activité au niveau national.

Au niveau des produits frais, une organisation nationale impliquerait la prise en charge de la livraison de magasins de grands volumes et une modification de l’infrastructure. Comme le site actuel de Nivelles n’est pas adapté pour gérer plus de volumes de produits frais et présente les mêmes inconvénients en termes de productivité, de coût de la main d’œuvre et de localisation, le nouveau bâtiment de Kampenhout présenterait de nombreux avantages pour accueillir cette nouvelle activité, avec plusieurs clients, une force face aux fluctuations éventuelles du marché.

Comme le site de Nivelles ne peut pas répondre aux défis de la distribution de produits secs et frais, la Direction se voit contrainte d’annoncer son intention de fermer le site de Nivelles d’ici l’automne 2022, et par conséquent, se voit également contrainte d’envisager un licenciement collectif pour l’ensemble du personnel, soit 549 personnes.

La Direction entreprend aujourd’hui avec les partenaires sociaux la procédure d’information et de consultation en matière de licenciement collectif. Elle fera tout pour que cette phase se déroule de la meilleure façon possible, dans un esprit de dialogue.

Sur Facebook, Pierre Huart, le bourgmestre de Nivelles, a exprimé son désarroi de voir le plus gros employeurs de la ville annoncer sa fermeture. "Quel drame social! La direction de Kuehne+Nagel vient d'annoncer la fermeture de Logistics Nivelles d'ici l'automne 2022 dans le cadre de la délocalisation. (...) Pensées pour les 549 travailleurs qui viennent d'apprendre cette nouvelle glaçante!"

A propos de Kuehne+Nagel

Kuehne+Nagel, l’un des leaders mondiaux du transport et de la logistique, présent en Belgique depuis 65 ans avec 2.520 collaborateurs répartis sur plus de dix sites sur l’ensemble du territoire. Avec une position au centre de l’Europe, la Belgique occupe une place stratégique au sein du groupe depuis des décennies. Kuehne+Nagel a décidé de faire de la Belgique son pôle mondial de la distribution pharmaceutique et un lieu stratégique pour le traitement du e-commerce en Europe.

Partager cet article