20.09.21
06:57

Environ un jeune sur deux se forme à un métier en pénurie

Les cours dans le supérieur ont repris la semaine passée et les étudiants sont nombreux à s'être inscrits dans une filière pour se former, soit à un métier en pénurie.

Soit à un métier pour lequel l’offre d’emploi est bien plus grande que les travailleurs disponibles. Cela représente un peu moins d'un jeune sur deux en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Exemple de ces filières privilégiées : la comptabilité. Reportage à Louvain-la-Neuve de Philippine Wambersie.

Partager cet article