17.09.21
12:58

Comité de concertation en direct: le masque ne sera plus obligatoire dans les commerces et restaurants

La conférence de presse est annoncée à 18h00. Deux mesures actées, selon nos informations: le port du masque ne sera plus obligatoire pour les clients et le personnel dans les commerces et restaurants et les discothèques rouvriront bien le 1er octobre, avec CST.

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées se réunissent pour un nouveau Comité de concertation depuis 14h00 ce vendredi. Au menu: port du masque, Covid Safe Ticket et campagne de vaccination. Voici ce qui se négocie, selon nos informations:

 

Port du masque

Le week-end dernier, le Premier ministre Alexander De Croo avait osé une sortie dans le journal Le Soir, affirmant qu'"il y a plein d'endroits, des entreprises, des lieux publics, où le masque n'est plus vraiment nécessaire". Mais un rapport du GEMS hier a refroidi les plus optimistes: "Le port du masque demeure crucial pour les activités qui ont lieu à l'intérieur au cours desquelles des personnes vaccinées et non vaccinées peuvent se rencontrer (ex. les transports publics, les magasins d'alimentation, boulangeries, banques, lieux établissements de soin, lieux de travail, etc.) afin de limiter la circulation du virus, en particulier pour les personnes immunodépressives".

"L'attitude de Jan Jambon (le ministre-président flamand, ndlr) va conditionner ou pas l'accord sur le port du masque", nous glisse-t-on.

 

  • Décision actée: le port du masque ne sera plus obligatoire pour les clients et le personnel dans les commerces et restaurants. Les régions peuvent toutefois décider de règles plus sévères. Ce qui sera fait à Bruxelles et en Wallonie?
  • Le masque reste obligatoire dans les transports en commun, les gares et les aéroports, dans les hôpitaux et pour les métiers de contact, tout comme dans les évènements de plus de 500 personnes en intérieur et de 750 en extérieur (s'il n'y a pas de CST)

 

Covid Safe Ticket (CST)

Le "pass sanitaire" à la belge devrait être acté : pour une durée limitée et pour maximum 3 mois, compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire. Reste la question des contrôles et sanctions: le Comité planche aujourd'hui sur les mécanismes de contrôle des CST à mettre en place et sur les sanctions en cas de fraude.

Un protocole "boîtes de nuit" devrait être acté pour tout le territoire, avec, en plus du CST, des protocoles stricts. Les questions de jauges n'ont pas encore été tranchées. 

Et pour les commerces? Pas pour tout de suite, mais selon nos informations, le Comite dé concertation pourrait là aussi décider d'un mécanisme de pass sanitaire pour les commerces et métiers de contact, à activer dans le futur si la situation devait encore se détériorer. Le ministre-président wallon Elio Di Rupo est partisan de cette extension, et d'un CST régional très fort.

La situation à Liège inquiète d'ailleurs, et cela permettrait d'activer les mêmes décisions qu'à Bruxelles. La province de Liège est passée en phase d'alerte 4, ce qui devrait aussi être acté ce vendredi.

 

  • Décision actée: la réouverture des boîtes de nuit dès le 1er octobre, avec CST et protocoles. On parle d'une jauge maximale de 500 personnes.

 

Lire aussi: Où, quand, pour qui ? Tout savoir sur Covid Safe Ticket à Bruxelles

 

Vaccination

En ce qui concerne la vaccination obligatoire du personnel soignant, le travail en est encore à ses balbutiements; pas de décision concrète aujourd'hui. Par contre, la campagne de vaccination est au centre des discussions: elle s’essouffle partout. Les chiffres stagnent dans tout le pays et le "Codeco" est à la recherche de solutions.

“Les chiffres sont plus mauvais qu’il y a un an, c’est un peu la méthode Coué. La campagne de vaccination ne résout pas tput mais il faut surtout- lui donner un nouveau souffle,” nous résume-t-on.

 

Fin de la phase fédérale?

Le "début de la fin de la phase fédérale" de la gestion de la crise a été actée lors du dernier Comité de concertation. Ce ne sera toutefois pas pour tout de suite, mais une date de fin pourrait être annoncée. 

 

Romuald La Morté

 

Partager cet article