15.09.21
09:04

Broadway de retour après un an et demi d'absence

Après une fermeture longue de 18 mois, Broadway a fait son retour dans les rues de Times Square à New-York. Un retour largement attendu par les spectateurs, qui ont du fournir une preuve de vaccination et porter le masque à l’intérieur de la salle. Un soulagement également pour les travailleurs du monde du spectacle, qui ont largement souffert des conséquences de la pandémie.

Hamilton, Le Roi Lion, Chicago: les comédies musicales les plus célèbres jouées à Broadway faisaient leur grand retour mardi, nouveau symbole d'une vie plus normale à New York après 18 mois d'interruption à cause de la pandémie de coronavirus.

Venue avec sa fille de Boston, Jenni Milanoski a fait la queue depuis 5h30 mardi matin pour espérer acheter un billet pour Hamilton, au théâtre Richard Rodgers, près de Times Square. "J'aime tellement ce spectacle. Je l'ai vu 11 fois. L'énergie qu'il y aura aujourd'hui, ce sera grandiose", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Les théâtres de Broadway rouvrent progressivement leurs portes depuis début septembre, mais plusieurs spectacles parmi les plus populaires reprennent mardi. "C'est un grand soir pour le retour de la ville de New York", a déclaré le maire Bill de Blasio, au lendemain du gala du MET, l'événement mondain qui ne s'était plus déroulé depuis mai 2019 et qui a pu se tenir lundi soir, ramenant une cohorte de stars dans la ville.

A Times Square, le retour de Broadway est aussi symbolisé par la réouverture mardi du kiosque qui permet d'acheter des billets le jour-même et d'espérer quelques rabais sur le prix des places. En moyenne, un ticket dépasse les 100 dollars.

Complet

Tous les spectateurs ont l'obligation d'être vaccinés, tout comme les artistes, les techniciens et le personnel du théâtre. Les spectateurs doivent également porter un masque pendant la représentation.

"Je pense que je me sentirai beaucoup plus à l'aise. Nous avons des copies de nos cartes de vaccination que nous avons utilisées pour entrer dans quelques restaurants ici à New York sans problème, donc c'est bon", déclare Angela Mecca, 65 ans, venue du nord de l'Etat de New York.

"Nous essayons de venir chaque année pour voir quelques pièces de théâtre, donc le fait que ça ouvre à nouveau, c'est merveilleux. Cela nous a manqué. Il n'y a pas d'excitation comme celle-là", a-t-elle ajouté. 

Broadway générait environ 33 millions de dollars de chiffre d'affaires par semaine sur 31 spectacles avant que le Covid-19 ne mette à l'arrêt ce poumon culturel de New York. La pandémie a tué quelque 34.000 personnes dans la capitale culturelle et économique des Etats-Unis.

La reprise des spectacles intervient alors que la ville souffre toujours d'un énorme déficit de touristes, notamment étrangers, qui constituent normalement les deux tiers du public de Broadway. Mais les producteurs se disent optimistes, convaincus que les théâtres feront le plein grâce aux New-Yorkais et aux touristes américains.

Sur le site internet Broadway.com, Le Roi Lion affiche complet mardi et mercredi. "Quand nous regardons les codes postaux des gens qui achètent des billets, cela nous encourage, ils viennent de toute la côte Est", assurait de son côté la semaine dernière à l'AFP Sue Frost, l'une des productrices de la comédie musicale "Come from away". Pour sa reprise, le 21 septembre, la pièce, qui évoque les attentats du 11 septembre 2001, affiche elle aussi complet.

Un sujet de Thomas Destreille

Partager cet article

En lien avec l'article