10.09.21
06:09

"On peut retirer des libertés aux personnes refusant de se faire vacciner"

Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé a réaffirmé sa position vis-à-vis des personnes ne désirant pas se faire vacciner.

S'il ne souhaite pas une obligation vaccinale générale, il a déclaré hier, sur les ondes de la VRT, estimer juste une perte de libertés pour les non-vaccinés. 

Il s'est également positionné en opposition avec les propos du président du MR, Georges-Louis Bouchez qui avait affirmé que la non-introduction d'une vaccination obligatoire, la mise en place du Covid Safe ticket et d'un pass sanitaire à Bruxelles était un échec de la campagne vaccinale.

A l'obligation vaccinale, le ministre Vandebroucke préfère une stratégie de mise au pied du mur des non-vaccinés.

"Si vous ne voulez pas être vacciné, vous devez être prêt à vous faire tester tous les jours lorsque vous sortez et cela va rapidement coûter cher. Vous pouvez imposer un certain nombre de restrictions à quelqu’un s’il ne veut pas se faire vacciner afin de protéger la société " a-t-il conclu.

 

Partager cet article

En lien avec l'article