10.09.21
07:44

"On ne veut pas d'une chasse aux sorcières, on veut comprendre ce qu'il s'est passé"

Quels leçons doivent être tirées des inondations de juillet? L'indemnisation des sinistrés est-elle satisfaisante? Comment aborder la relance du point de vue de l'emploi? La parole est à l'opposition avec François Desquesnes, chef de groupe cdH au parlement wallon.

François Desquesnes, chef de groupe cdH au parlement wallon nous livre ce matin les éléments qu'il espère voir émerger du rapport de la Commission d'enquête sur les inondations de cet été en Wallonie. 
"On ne veut pas d'une chasse aux sorcières, on veut comprendre ce qui s'est passé" déclare-t-il au micro de Martin Buxant.

En plus du manque d'anticipation et à l'heure des factures, Desquesnes déplore que deux mois après la catastrophe, des sinistrés non-assurés n'aient toujours pas reçu d'aide. Pour lui,"le gouvernement wallon n'a fait que la moitié du travail". 

Il souligne également la trop faible implication du fédéral aux vues des trois milliards d'euros de dégâts et des lourdes pertes humaines. 

Interrogé sur les dossiers des inondations, de l'emploi wallon, du plan de relance et de l'avenir du cdH, François Desquesnes, chef de groupe cdH au parlement wallon était l'invité de Martin Buxant.

 

Partager cet article

En lien avec l'article