06.09.21
19:22

Les médias déploient des dispositifs exceptionnels pour le procès des attentats du 13 novembre

Equipes spéciales de journalistes, d'illustrateurs, écrivain célèbre sur place, podcasts: plusieurs médias, parmi lesquels Charlie Hebdo, Le Monde, L'Obs et France Inter, ont annoncé la mise en place de dispositifs exceptionnels pour couvrir le procès hors normes des attentats du 13 novembre 2015.

Neuf mois d'audiences, 330 avocats, près de 1.800 parties civiles, dossier d'instruction d'un million de pages: la plus grande audience criminelle jamais organisée en France s'ouvre mercredi sous le regard attentif des médias prêts à faire entrer ce moment d'actualité dans l'Histoire. 

L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo -- cible d'un attentat islamiste en janvier 2015, au cours duquel 12 personnes sont mortes -- couvrira l'intégralité du procès avec "de nouvelles plumes et de nouveaux crayons", annonce lundi le journal dans un communiqué.

La journaliste et écrivaine Sylvie Caster, ancienne rédactrice à Charlie Hebdo de 1975 à 1981, assurera chaque semaine un récit des audiences publié dans le journal.

Trois jeunes nouveaux dessinateurs – Benoît Springer, Corentin Rouge et Emmanuel Prost - se relaieront durant le procès pour croquer "témoins et personnalités qui se succéderont à la barre". Leurs dessins et croquis seront publiés tous les soirs sur le site de Charlie Hebdo.

"C'est toujours intéressant de faire travailler de nouveaux talents qui n'ont jamais fait ce genre de procès. Ils vont avoir un regard vierge et je pense que leur étonnement va créer quelque chose d'original", a expliqué à l'AFP Riss, directeur de Charlie Hebdo et survivant de la tuerie qui a décimé sa rédaction en 2015.

L'écrivain Emmanuel Carrère suivra pour l'hebdomadaire L'Obs l'intégralité du procès. "Je veux assister à ça", affirme l'auteur de "L'Adversaire" et de "Yoga" dans le journal. "Je m'intéresse à cette mystérieuse activité humaine qui consiste à rendre la justice", ainsi qu'"aux religions, à leurs mutations pathologiques", dit l'écrivain.

Le quotidien Le Monde alignera lors des audiences trois journalistes -- Soreen Selow, Henri Seckel, Pascale Robert-Diard -- et trois illustrateurs-chroniqueurs -- Ivan Brun, Sergio Aquindo et Jean-Luc Navette, selon un communiqué. Les journalistes raconteront également chaque semaine dans le podcast "13/11 : le temps du procès" les moments du procès qui les auront marqués.

Pour France Inter, un illustrateur, Valentin Pasquier, et deux journalistes, Charlotte Piret et Sophie Parmentier, couvriront le procès "avec des témoignages inédits", des comptes-rendus quotidiens à l'antenne et sur le site, et des tweets en direct de la cour d'assises de Paris. La radio diffusera dès mercredi le podcast "13 novembre: l'enquête" de la journaliste Sara Ghibaudo.

Partager cet article

En lien avec l'article