29.08.21
10:49

L’Italie impose de nouvelles mesures aux voyageurs pour lutter contre le covid-19

L’Italie impose de nouvelles mesures dans certaines régions.

L'Italie a décidé d'à nouveau imposer en Sicile des mesures pour lutter contre le Covid-19 comme le port du masque obligatoire à l'extérieur et dans les lieux clos à la suite d'une augmentation du nombre des cas de contamination.

Cet obligation entrera en vigueur lundi, date à partir de laquelle les groupes de clients dans les restaurants seront par ailleurs limités à quatre personnes, a annoncé vendredi le ministre de la Santé Roberto Speranza.

C'est la première fois depuis le début de l'été que de telles mesures sont de nouveau imposées à un niveau régional.

Depuis début août, un pass sanitaire baptisé Green Pass comportant soit un certificat de vaccination, soit la preuve d'une guérison après avoir contracté le Covid-19 ou un test négatif est obligatoire pour manger à l'intérieur dans les restaurants ou entrer dans les musées.

En Sicile, où des foules de vacanciers ont afflué en été, le taux de vaccination est plus bas que dans l'ensemble de la péninsule.

Actuellement, près de 69% de la population âgée de plus de 12 ans est complètement vaccinée.

L'Italie a aussi annoncé samedi la fin prochaine de la quarantaine obligatoire pour les visiteurs en provenance du Royaume-Uni s'ils sont vaccinés et négatifs au Covid-19.

Le ministre de la Santé, Roberto Speranza, a indiqué sur son compte Twitter avoir signé un décret supprimant "la mini-quarantaine de cinq jours pour les personnes venant du Royaume-Uni dans le cas où elles présentent une vaccination complète et un test négatif".

La mesure doit entrer en vigueur le 31 août.

Rome avait réimposé le 21 juin une quarantaine aux voyageurs britanniques en raison de la propagation du variant delta au Royaume-Uni.

M. Speranza a par ailleurs prolongé "les mesures restrictives pour les arrivées d'autres pays" hors UE.

L'Italie entend soutenir son secteur touristique qui représente directement et indirectement près de 14% du PIB et a été très affecté par la pandémie de Covid-19.

Avec 65 millions de visiteurs en 2019, l'Italie est le 5e pays le plus visité au monde après la France, l'Espagne, les Etats-Unis et la Chine.

Partager cet article

En lien avec l'article