18.08.21
15:55

Le bilan de l'incendie de la Côte d'Azur s'alourdit à deux morts et au moins 24 blessés

Le bilan du plus gros incendie de l'été en France, dans l'arrière-pays de Saint-Tropez, sur la Côte d'Azur, s'est alourdi à deux morts, a annoncé mercredi le préfet du Var.

Parmi ces deux victimes "il y a au moins un homme", a précisé le préfet Evence Richard, lors d'une conférence de presse au poste de commandement du Luc. Une enquête est ouverte auprès du parquet de Draguignan, qui a communiqué sur la découverte d'un corps entièrement calciné à Grimaud, un village dans le massif des Maures.

L'incendie, qui a démarré près d'une aire d'autoroute, a parcouru 6.375 hectares et en a brûlé 5.000.

Dans cet incendie très virulent, au moins 24 personnes ont été également légèrement blessées, dont 19 pour des intoxications, a décompté la préfecture mercredi. Les sapeurs-pompiers dénombrent aussi dans leurs rangs cinq blessés légers. 

 

Des milliers d'évacuations

Depuis lundi soir, plusieurs milliers de personnes, résidents ou touristes, ont été évacuées préventivement de leur maison ou camping et hébergées dans des centres d'accueil mis à leur disposition sur le littoral varois. La préfecture a rappelé que les personnes évacuées ne doivent absolument pas regagner leur domicile ou leur lieu de vacances, alors que cette zone est l'une des plus touristiques du pays. Malgré une nuit "relativement calme" selon les pompiers, lors de laquelle le feu n'a pas progressé, l'incendie n'est pas encore maîtrisé et nécessite toujours des largages d'eau par avion. 

La France avait jusqu'ici été relativement épargnée par les feux qui ont dévasté des milliers d'hectares et fait des dizaines de victimes dans plusieurs pays méditerranéens, de la Turquie à l'Algérie en passant par la Grèce. Ces derniers jours, des feux ont détruit 9.000 hectares dans la région touristique de l'Algarve dans le Sud du Portugal et 12.000 hectares en Espagne, à Navalacruz près d'Avila (centre-ouest).

 

AFP

Partager cet article