18.08.21
19:21

L'Afsca retire des produits de la vente, quels sont les réels risques pour les consommateurs ?

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a rappelé plusieurs produits contenant une teneur trop élevée en oxyde d'éthylène.

Depuis hier, la liste des produits retirés par la vente par l'Afsca s'est agrandie. La raison ? L'additif alimentaire appelé oxyde d'éthylène, fréquemment retrouvé dans les glaces et les gâteaux.

La problématique a été détectée dans les graines de sésame indienne, indique l'Afsca.

"On a remarqué que cette substance interdite en Europe était utilisée en Inde. Comme les entreprises et les autorités nationales ont étendu leurs contrôles, on a remarqué que c'était aussi utilisé dans d'autres matières premières comme le poivre ou le gingembre",

nous a expliqué Stéphanie Maquoi, porte-parole de l'Agence.

"Pour chaque matière première qui n'est pas conforme, ce sont tous les produits finis fabriqués à base de cette matière qui sont rappelés auprès des consommateurs.",

a-t-elle ajouté.

Cependant, certains experts relativisent l'ampleur des risques.

"Le risque pour l'homme est extrêmement faible. En plus du fait qu'il faille une exposition chronique, deux éléments vont réduire le risque: l'oxyde se dégrade très rapidement et est volatile. Dans des aliments, comme du pain, qui ont été chauffés, vous n'avez pratiquement plus d'oxyde d'éthylène.",

a rassuré Alfred Bernard, professeur en toxicologie à l'UCLouvain.

 

LN24

Partager cet article

En lien avec l'article