12.08.21
17:17

En Allemagne, une infirmière d'un centre de vaccination aurait injecté de l’eau saline à 8.600 personnes

Dans le nord de l’Allemagne, une infirmière aurait injecté de l’eau saline à la place du vaccin contre le Covid-19 à plus de 8.600 personnes, notamment âgées, selon le journal allemand der Tagesspiegel.

La femme d’une quarantaine d’années a été arrêtée par la police allemande. Elle avait été licenciée après avoir avoué qu’elle pratiquait la physiothérapie au lieu d’injecter le vaccin à un collègue qui a donné l’alerte à ses supérieurs.

On pensait que l'infirmière avait injecté du sérum physiologique à la place du vaccin à moins de dix patients seulement, mais on apprend que jusqu'à 8.500 personnes sont peut-être concernées.

Les enquêteurs ont découvert de nombreuses publications "antivax" publiées sur les réseaux sociaux par cette infirmière.

"Nous avons trouvé de nombreux posts sur Facebook publiés par l’accusée, qui a beaucoup écrit sur le sujet. Nous avons ensuite trouvé 3 ou 4 de ses messages WhatsApp le 21 avril, ce qui confirme nos soupçons", a expliqué Peter Beer, de la police de Wilhelmshaven.

Les autorités sanitaires ont lancé un appel pour retrouver toutes les personnes qui se sont faites vacciner dans le centre de Wilhelmshaven entre le 5 mars et le 21 avril.

 

 

Partager cet article