09.08.21
13:12

Loukachenko dément toute implication dans la mort d'un dissident retrouvé pendu

Le président bélarusse a démenti lundi toute implication de son pays dans la mort suspecte de Vitali Chychov, un dissident exilé qui a été retrouvé pendu en Ukraine et dont l'organisation a accusé le régime d'Alexandre Loukachenko d'assassinat.

"Chychov, mais c'est qui pour moi ou pour le Bélarus? (...) c'est personne pour nous, qui serait allé le pendre?", a lancé le dirigeant bélarusse lors de sa conférence de presse annuelle. Vitali Chychov a été retrouvé pendu dans une zone boisée en périphérie de Kiev, la capitale ukrainienne, la semaine dernière. 

La police ukrainienne a dit étudier deux pistes, celles d'"un suicide et (d')un meurtre déguisé en suicide" -- tandis que les proches du militant, qui dirigeait une ONG d'aide aux exilés, accusaient les services spéciaux bélarusses de l'avoir tué.

Le président Loukachenko s'en est aussi pris à la sprinteuse bélarusse Krystsina Tsimanouskaya qui a dit avoir échappé à un rapatriement forcé des Jeux olympiques de Tokyo, après avait critiqué les responsables sportifs de son pays.

"Elle n'aurait jamais fait ça (critiqué les entraîneurs bélarusses, ndlr) seule, elle a été téléguidée par ses potes polonais", a-t-il dit. La jeune femme, qui dit craindre la prison dans son pays, est désormais en Pologne, voisine du Bélarus et fervent soutien de l'opposition exilée.  

 

Partager cet article

En lien avec l'article