31.07.21
09:36

La Sûreté de l'Etat met en garde contre les risques d'espionnage de smartphones chinois

Les services de renseignement belges appellent à la vigilance. Une interaction systématique et profonde existerait entre les entreprises Xiaomi, Oppo, OnePlus et l’Etat chinois. 

Ce samedi, l’Echo et De Tijd évoquent un rapport de la Sûreté de l’Etat contre certaines marques de smartphones chinois. Il souligne les risques d’espionnage et les “interactions systématiques et profondes entre les constructeurs et l’Etat chinois. D’autres pays, comme les Pays-Bas ou les Etats-Unis, ont déjà évoqué leurs inquiétudes à ce propos. 

Si Xiaomi et OnePlus ont refusé de réagir, le porte-parole belge d’Oppo, Dries Cludts, a souligné les bonnes relations entretenues entre l’entreprise et les instances dirigeantes des pays où elle commercialise ses produits. “Nous travaillons en conformité avec toutes les lois et règlementations locales”, a-t-il évoqué.

 

Partager cet article