29.07.21
20:47

Israël appelle les plus de 60 ans à recevoir une 3e dose de vaccin

Israël appelle ses citoyens âgés de plus de 60 ans à recevoir une troisième dose de vaccin pour se protéger contre le coronavirus, a annoncé jeudi le Premier ministre israélien Naftali Bennett dans une déclaration télévisée.

Confronté à une hausse des contaminations ces dernières semaines liée à la propagation du variant Delta, l'Etat hébreu lance une "campagne de vaccination complémentaire" à partir de dimanche pour les personnes de plus de 60 ans ayant été vaccinées il y a plus de cinq mois, a affirmé M. Bennett.

"J'appelle toutes les personnes âgées déjà vaccinées à recevoir cette dose complémentaire. Protégez-vous", a déclaré le Premier ministre.

Le président Isaac Herzog, âgé de 60 ans, recevra vendredi matin la première dose de ce vaccin, a précisé M. Bennett.

"Quelques jours après la troisième dose, vous aurez plus de défenses immunitaires", a affirmé M. Bennett. "Les vaccins protègent de la mortalité tout comme le vaccin contre la grippe qu'il faut refaire de temps en temps."

"Cette troisième dose peut sauver des vies," a renchéri le ministre de la Santé Nitzan Horowitz, qui s'est exprimé à la suite du Premier ministre.

Plus de 2.000 personnes atteintes d'immunodépression sévère ont déjà reçu une troisième dose de vaccin en Israël sans qu'il n'y ait de conséquences indésirables, a affirmé M.Bennett, précisant que "la décision avait été prise après des recherches et analyses sérieuses".

Selon le géant pharmaceutique Pfizer qui produit le vaccin majoritairement utilisé en Israël,"de nouvelles études montrent qu'une troisième dose a des effets neutralisants contre le variant Delta (qui sont) plus de cinq fois plus élevés chez les jeunes et plus de onze fois chez les personnes plus âgées."

Environ 55% de la population israélienne a été entièrement vaccinée grâce à une vaste campagne lancée fin décembre, avec en majorité des vaccins Pfizer.

Début juin, les autorités ont étendu la vaccination aux jeunes de 12 à 16 ans et à partir du 1er aout, les enfants âgés de 5 à 11 ans risquant des complications graves à cause du Covid-19 pourront être vaccinés par les caisses d'assurance maladie.

L'Etat hébreu a enregistré plus de 1.400 nouveaux cas de contamination ces dernières 24h contre 100 par jour mi-juin. Plus de 15.000 cas actifs sont actuellement recensés dont 151 hospitalisés dans un état grave, selon le ministère de la Santé.

Face à cette augmentation des contaminations, Israël a réinstauré jeudi le pass sanitaire. Seules les personnes complètement vaccinées, guéries du Covid-19 ou munies d'un test PCR négatif de moins de 72 heures seront autorisées à entrer dans un lieu accueillant plus de 100 personnes, intérieur ou extérieur.

Les autorités israéliennes veulent éviter un retour au confinement obligatoire pour toute la population.

"Notre objectif est de garder le pays ouvert mais pour cela nous devons vaincre la pandémie et seule la rapidité des vaccinations apportera cette victoire," a encore affirmé M. Bennett.

 

AFP

Partager cet article

En lien avec l'article