26.07.21
12:50

Un nouveau parquet national pour traiter les infractions routières

Éviter d'être verbalisé pour de petits excès de vitesse ou de petites infractions ne sera probablement plus possible dès la fin de l'année. Ce vendredi, le conseil des ministres à approuvé la création d'un parquet national pour la sécurité routière. Son but, c'est de désengorger les parquets locaux qui croulent sous les dossiers de petites verbalisations.

L'objectif est d'en finir avec le quotas et les marges de tolérance. Une décision qui pourrait aussi améliorer la sécurité sur nos routes, comme l'explique Benoît Godart, porte-parole de l'Institut Vias, au micro d'Anthony Roberfroid.

Partager cet article

En lien avec l'article