14.07.21
12:39

Pas de vaccination obligatoire pour le personnel soignant

La vaccination obligatoire du personnel de la santé était au centre des conversations au cours de la conférence interministérielle de la Santé publique de ce mercredi. L'obligation n'est pas actée, mais un "plan B" est déjà à l'étude.

La Belgique joue la temporisation à l'égard du personnel soignant. Contrairement à l'ultimatum posé en France, les ministres belges de la Santé ont décidé de prendre le temps de la réflexion. Il a été demandé d'analyser l'entièreté des liens de cause à effets entre les personnes contaminées dans ces institutions de soins et le taux de personnel vacciné. 

Par conséquent, la sensibilisation reste toujours la première étape d'action avant une éventuelle obligation de vaccination pour le personnel soignant. Néanmoins, des groupes de travail sont déjà occupés à étudier les possibilités juridiques liées au droit du travail et à la loi sur le bien-être au travail relatifs à l'obligation d'un employeur d'imposer à un employé de se faire vacciner, notamment.

On reste donc dans l’optique de l’encouragement et un plan B est déjà à l'étude.

Les ministres de la Santé ont décidé de peaufiner et de vérifier l'exactitude des chiffres liés au pourcentage de la vaccination dans les différentes institutions de soins, avant de diffuser en toute transparence les chiffres par établissement. Le plan d'action vise à motiver les prestataires de soins à faire vacciner leur personnel. La transparence sera effectuée, mais dans un second temps.
 

 

.

Partager cet article

En lien avec l'article