12.07.21
14:55

La liste des enfants sans école diminue

La Commission Inter-Réseaux des Inscriptions (CIRI) fait le point sur la situation des élèves sur liste d'attente. Des classes supplémentaires vont être créées dans les établissements secondaires.

À moins de deux mois de la rentrée des classes, plusieurs centaines d'élèves ne savent toujours pas dans quelle école secondaire ils iront en septembre. Selon des chiffres communiqués par le CIRI, 870 enfants en Fédération Wallonie-Bruxelles figurent toujours sur une liste d'attente, contre 901 l'an dernier à pareille époque.

À Bruxelles, 625 élèves figurent toujours sur la liste d'attente. Une situation qu'entend résoudre le ministère de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles en imposant aux établissements d'ajouter des classes et/ou des places supplémentaires. Au dernier recensement le 7 juillet, 66 établissements ont créé, relativement à leur déclaration de places au 31 janvier dernier, 1385 places supplémentaires (505 à Bruxelles et 880 en Wallonie) correspondant à 53 classes (27 à Bruxelles et 36 en Wallonie).

Jusqu’au 23 août, d’autres classes/places pourront être créées par les établissements, en fonction des possibilités en termes de bâtiments mais aussi de projets pédagogiques spécifiques. Passé cette date, les créations supplémentaires par les établissements seront limitées à 2% des places déclarées en janvier.

La CIRI a toutefois bien conscience que cette situation reste problématique et difficile à vivre pour l’ensemble des enfants et parents concernés par une position en liste d’attente en ce début des vacances d’été. Les services de l’Administration restent à la disposition des parents pour les renseigner et les aider dans la recherche d’un établissement.

Pour les deux mois à venir, un certain nombre d'établissements scolaires vont créer des classes supplémentaires. Les élèves sur les listes d'attente doivent continuer à s'inscrire dans des écoles où il reste de la place ou dans des écoles où le nombre d'élèves sur liste d'attente est peu élevé. Les élèves qui ont échoué au CEB et qui se retrouvent en 1re différenciée doivent se désinscrire de la 1re commune.

L'évaluation des recours restants se fera au plus tard le 15 juillet. La Commission Inter-Réseaux des Inscriptions annonce vouloir suivre au jour le jour l'évolution des listes d'attente pour informer les établissements, les parents d'enfants en cas de désistement. Un numéro vert est par ailleurs ouvert: il s'agit du 0800/188.55

Partager cet article