09.07.21
11:41

"Le travail forcé n'a pas sa place au 21e siècle"

Le député fédéral Ecolo Samuel Cogolati estime que l’objectivité de la résolution ne peut être contestée : les Ouïghours font bien l’objet d’un génocide.

La Chambre a reconnu jeudi le risque de génocide de la minorité Ouighours en Chine. Elle condamne les persécutions et violations massives des droits humains considérées comme crime contre l'humanité dans la région autonome du Xinjiang. Samuel Cogolati, député écolo, initiateur de cette résolution était avec nous pour en parler. 

Partager cet article

Partager cet article