28.06.21
10:28

Rossel et DPG Media s'emparent de RTL Belgium

Le groupe RTL a confirmé le rachat de sa filiale belge.

RTL Group, premier groupe audiovisuel européen, a annoncé lundi la vente de sa filiale RTL Belgium aux Belges DPG Media et Groupe Rossel pour 250 millions d'euros, un peu plus d'un mois après l'annonce de la fusion de sa chaîne française M6 avec TF1.

Un "accord définitif" a été signé, a annoncé RTL Group, propriété de l'allemand Bertelsmann, dans un communiqué. "La transaction est soumise aux approbations réglementaires et devrait être clôturée au quatrième trimestre 2021", a-t-il précisé. RTL Belgium contrôle notamment trois chaînes de télévision francophones en Belgique: RTL-TVI (généraliste), Club RTL (enfants, sport, films et séries classiques) et Plug RTL (fiction, jeune culture, télé-réalité).

RTL Group détenait 100% de cette filiale depuis décembre dernier, après en avoir été actionnaire majoritaire pendant 33 ans. La transaction prévoit le rachat de cette entité à parts égales entre les groupes de médias belges DPG Media (chaîne VTM) et Groupe Rossel (Le Soir, Sudpresse, et en France La Voix du Nord).

"DPG Media et Groupe Rossel sont des entreprises cross-média solides qui sont bien équipées pour accélérer la transformation numérique de RTL Belgium. La vente est conforme à notre stratégie et constitue la meilleure option stratégique", a commenté le patron de RTL Group, Elmar Heggen, cité dans le communiqué.

RTL Belgium détient aussi les chaînes de radio Bel RTL (généraliste), Radio Contact (musique) et la station numérique Mint (musique pop rock). Comme l'ensemble du secteur des médias, l'entreprise a souffert en 2020 de l'effritement du marché publicitaire, conséquence de la pandémie de Covid-19. Son chiffre d'affaires a baissé de 14% à 159 millions d'euros et son excédent brut d'exploitation a chuté de plus de moitié à 16 millions d'euros.

RTL Group a subi l'an dernier une baisse de 28% de son bénéfice net à 625 millions d'euros. Son chiffre d'affaires a reculé de 9,5%, à 6,017 milliards d'euros. Le 17 mai, le groupe avait annoncé la fusion de sa filiale M6 avec la chaîne de télévision française concurrente TF1, pour créer un champion de l'audivisuel. Le projet prévoit que Bouygues, maison mère de TF1, contrôle 30% du nouvel ensemble, tandis que RTL Group conserverait 16% du capital.

Partager cet article

Partager cet article

En lien avec l'article