21.06.21
08:09

"Dimanche prochain, déplacez vous et votez"

Premier test en France, le parti Les Républicains est arrivé en tête au premier tour des élections régionales hier. La droite a obtenu près de 30% des voix.

Elle a ainsi largement devancé le Rassemblement national, la gauche et La République en Marche.

"Abyssale", "abstention de dingue", "désastre civique" : la classe politique a déploré dimanche dans son ensemble l'abstention record enregistrée au premier tour des élections régionales et départementales, que l'opposition a imputée à l'exécutif et aux couacs qui ont émaillé la préparation et l'organisation du scrutin.

Bien qu'attendue, l'abstention a dépassé, selon les premières estimations, les 60% anticipés par les sondeurs pour atteindre entre 66,1% et 68,6% - un record depuis le référendum sur le quinquennat le 24 septembre 2000 (69,8%).

Mais pas question pour certains candidats de crier victoire trop vite.

La président du Rassemblement national Marine Le Pen appelle d'ailleurs son électorat à voter dimanche prochain pour le second tour.

S’abstenir, ce n’est pas les sanctionner, ça revient à les laisser en place. Prendre cinq minutes de votre temps pour faire entendre la voix du peuple, ce peuple qui souffre, qui aspire au renouveau pour faire valoir vos idées, ce n'est pas seulement un droit c’est un devoir pour tous les citoyens. Tout est possible, pourvu que vous le décidiez. Dimanche prochain déplacez vous et votez.

D'autant que ce premier tour a été marqué par une abstention record : seuls 32% des électeurs se sont rendus aux urnes hier.

"Le niveau de l’abstention est particulièrement préoccupant", a réagi quelques secondes après 20H le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur son compte Twitter.

 

Partager cet article