18.06
06:07

Les dépôts de PostNL et GLS menacés de fermeture par la justice

Les deux sociétés de colis et leurs sous-traitants sont responsables de nouvelles fraudes sociales, elles recourent toutes deux au travail au noir, rapporte le journal L'Echo.

Post NL et GLS sont déjà poursuivies pour une possible fraude sociale structurelle au niveau de leur transporteurs sous-traitants. Malgré cela, de nouveaux contrôles ont révélé des infractions supplémentaires indique l'Echo

Des poursuites ont été lancées début mai vis-à-vis de PostNL et de GLS et de leurs sous-traitants, avec lesquels ils auraient conclu des contrats abusifs, des chauffeurs se retrouvant à travailler dans des conditions indécentes pour des salaires largement insuffisants. Une situation qui favorise la fraude sociale.

Les derniers contrôles menés auprès de sous-traitants de GLS ont mis en lumière notamment du travail au noir, de l'emploi illégal et des violations des règles du chômage.

Même cas de figure chez Post NL où a moitié des cas contrôlés n'étaient pas en ordre. 

Face à cette situation, l’auditorat du travail menace désormais de mettre les dépôts sous scellés judiciaires.

LN24

Partager cet article

En lien avec l'article