12.06
11:18

La campagne de vaccination aura "probablement" trois semaines de retard selon Frank Vandenbroucke

Plus de 1,4 million de doses du vaccin Johnson & Johnson étaient attendues en Belgique en ce mois de juin, seulement 450.000 seront livrées.

Lors d'une interview accordée sur les ondes de Radio 1, Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé, a annoncé que les problèmes de livraison du vaccin Johnson & Johnson risquent d'engendrer un retard de trois semaines dans la campagne de vaccination en Belgique.

L'Agence européenne des médicaments annonçait hier que des livraisons bloquées de la formule J&J n'arriveront pas à bon port et seront, par conséquence, détruits. 

Noël Wathion, Chief Policy Adviser à l’EM parle de 17 millions de doses à jeter dans toute l’Europe, dont 2,4 millions stockées dans la province d'Anvers. 

Ce "gâchis" s'explique par une contamination de ces doses provoquée par des substances actives du vaccin AstraZeneca sur le site de Emergent Biosolutions.

Plus de 1,4 million de doses étaient attendues en Belgique en ce mois de juin, seulement 450.000 seront livrées selon Frank Vandenbroucke. 

 

Partager cet article

En lien avec l'article