07.06.21
19:46

#BALANCETONFOLKLORE, qui protège les étudiant.es ?

"#Balancetonfolklore, qui protège les étudiant.es ?"
Une enquête inédite, réalisée par Emanuel Descours et Julia Vanderborght, suivie d'un débat, présenté par Jim Nejman.

Il y a quelques semaines, un nouveau mouvement spontané naissait sur les réseaux sociaux : “Balance Ton Folklore”. Rapidement, des dizaines de témoignages de personnes victimes de violences sexuelles se succèdent.

  • Alors que font les Universités, pour protéger leurs étudiant.e.s ? 
  • Les autorités académiques prennent-elles la mesure du problème ?
  • Des cellules existent, mais sont-elles suffisantes ?
  • Qu'est-ce qui est mis en place pour recevoir correctement la parole des victimes ?

 

Pour en parler, Jim Nejman reçoit:
 

  • Valérie Glatigny, ministre de l'Enseignement supérieur (MR)
     
  • Sarah Schlitz, secrétaire d’État à l’Égalité des genres et à l’Égalité des chances
     
  • Pierre Wolper, recteur de l'ULiège
     
  • Alain Lévêque, vice-recteur de l'Université libre de Bruxelles
     
  • Benjamine Bovy, avocate au Barreau de Bruxelles
     
  • Fabienne Glowagz, psychologue clinicienne, Université de Liège
     
  • Sarah Rousseau, présidente de l'Association des cercles étudiants
     
  • Thomas Gillet, président de l'Union des Anciens Etudiants

 

LN24

Partager cet article

Partager cet article